in

Jean Paul Pougala appelle le gouvernement à interdire la diffusion du programme « Women Stories » sur Vision4

181033321 3874588952606396 6544125048905287432 n

L’enseignant de Géostratégie soutient que les thématiques abordés dans ce programme diffusé entre 13 h et 14 h 30 sur la chaine de télévison privée Vision4, sont susceptibles d’impacter négativement sur la morale de la jeunesse. C’est à travers une publication dans les réseaux sociaux qu’enseignant Jean Paul Pougala s’est indigné.


181033321 3874588952606396 6544125048905287432 n
Capture d’écran du programme Women Storie

Lebledparle.com vous invite à lire le texte de Jean Paul Pougala

Pourquoi les autorités Camerounaises peuvent-elles autoriser un tel débat sur une chaîne de télévision non cryptée avant 22 h ?

Peut-on s’indigner des grossesses précoces des adolescentes et de la violence en milieu scolaire et autoriser une chaîne de télévision non cryptée à débattre en direct, des perversités sexuelles européennes en pleine journée à 14h ?

En ce moment en direct sur la chaîne de télévision privée camerounaise Vision 4, débat sur les films d’adultes, des fantasmes sexuels, les positions sexuelles etc.

Pour approfondir :   Cameroun : le gouvernement indemnise ce mercredi les ayants-droits des victimes de l’accident d’Eséka

Pourquoi les autorités Camerounaises peuvent-elles autoriser un tel débat sur une chaîne de télévision non cryptée avant 22 h, lorsqu’on est pour le moins sûr que les plus jeunes sont déjà au lit ?

La violence de notre jeunesse est à la hauteur de tout ce que nous lui enseignons tous les jours, même à la télévision. La télévision peut éduquer, comme elle peut pervertir la jeunesse. A nous de choisir.

Après, lorsque cette jeunesse nous les restitue, en violence inouïe jusqu’à l’amputation punitive d’un bras en milieu scolaire (Lycée de Jompbe-Penja cette semaine), n’en soyons pas étonnés, encore moins indignés.

Pour approfondir :   Julie Owono à propos de la coupure d’internet au Cameroun : «Dans la durée, c'est la coupure la plus longue sur le continent»

C’est nous qui disons et suggérons à la jeunesse ce qu’elle doit faire et ce qu’elle doit devenir. Chaque mot que nous disons en public et peut être entendu par les enfants peuvent se transformer une arme terrible d’autodestruction.

Question : Pourquoi les autorités du Cameroun laissent faire tout ça ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nyemani

La gendarmerie démasque un groupe de militaires spécialisé dans la passation des marchés fictifs à Douala

mini DXYFPvgXkAUCNmq

Succession de Paul Biya : Comment Paul Biya et Mvondo Ayolo règlent à huis clos, les détails de la transition