in

Jean de Dieu Momo : « Sur quel fondement légal l’UPC demande le retrait du gouvernement du ministre Atanga Nji ? »

MOMO JDD

Les partis politiques et candidats devant concourir aux législatives du 9 février 2020 sont connus. Cependant, Jean De Dieu Momo condamne ceux qui semblent ne pas approuver la décision des institutions.

MOMO JDD
Jean De Dieu  Momo (c) Droits réservés

 

L’UPC n’a pas de fondement légal pour contester le verdict des juridictions selon Jean De Dieu Momo.

Selon l’avocat international, l’Union des populations du Cameroun(Upc) qui a vu certains de ses recours rejetés notamment la faction Robert Bapooh Lipot à l’issue du contentieux préélectoral présidé par le Conseil constitutionnel les 19 et 20 décembre 2019, n’a pas à remettre en cause la décision des juridictions compétentes.

« Sur quelle base juridique peut-on rétablir une liste dont le rejet a été confirmé par les juridictions compétentes ? Comment l’UPC peut-elle considérer que la décision d’Elecam et subséquemment celle confirmative des juridictions est illégale alors même qu’il n’est pas contesté qu’elle a déposé deux listes pour la même circonscription ? », pose-t-il une série de questions rhétoriques.

Pour approfondir :   Valère Bessala : « Jacques Fame Ndongo est un reptile »

Bien plus, « Sur quel fondement légal un parti politique comme l’UPC fonde-t-il sa demande de retrait du gouvernement du ministre de tutelle des partis politique Mr Atanga Nji », se demande le ministre délégué auprès du ministre de la Justice sur sa page Facebook.

Pour le candidat à l’élection présidentielle de 2011 : « La menace-chantage de ne pas participer à une élection ne saurait prospérer dans un pays comme le Cameroun qui reconnaît aux partis politiques la liberté de se présenter ou non à une élection », mentionne-il.

Pour approfondir :   Opposition : Pour le SDF-Centre, l’arrestation de Maurice Kamto « est inadmissible et fait reculer le Cameroun 50 ans en arrière »

Rappelons que Me Jean de Dieu Momo sera représenté aux législatives et municipales du 9 février 2020 avec sa formation politique le parti des Patriotes démocrates pour le développement du Cameroun(Paddec).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8Rabba Rabbit

Cameroun : Petit Pays fait des révélations sur sa carrière

Samuel Etoo 9999

Après son concert à Douala, Samuel Eto’o rechausse les crampons