in

Un transporteur d’armes illégales interpelé à la frontière Cameroun-Nigéria

Illico

Le présumé trafiquant est tombé sous le traquenard que lui ont tendu les éléments du BIM.

Illico
Les armes saisies (c) Droits réservés

Selon les informations que rapportent ABK radio, les éléments N° 52 du Bataillon d’Infanterie Motorisée(BIM) ont tendu une embuscade le 19 mai 2021 sur l’axe Ntim-Ntong-Fam, localités frontalières au Nigeria dans l’arrondissement de NWA département du Donga-Mantung dans le Nord-Ouest du Cameroun.

L’action des homes en tenu a porté de fruits car elle a permis d’interpeller « Mr Danjuma de nationalité Nigériane sur une moto transportant des armes de guerre enfouies dans un sac introduit dans une caisse à baffle musical destinées pour un soudeur résidant dans la ville de Sabongari au nom de Goodwin Ntonga de nationalité camerounaise », relate notre confrère.

Pour approfondir :   Coupe du monde 2023: Les Lionnes indomptables du Cameroun se préparent pour un match crucial contre le Portugal sans leur gardienne titulaire

Selon la même source, les armes récupérées sont : « 01 tube lance-roquette N°BA-21-89, 01 roquette + chargeur, 01 mitraillette AK47 N°Y8656 +02 boîtes chargeurs, 01 pistolet Galil », a appris Lebledparle.com.

Notons que cette saisie intervient alors que le premier, chef du gouvernement, Dr Joseph Dion Ngute, s’est rendu à Buea, capitale du Sud-Ouest pour procéder à la destruction des armes illicites.

L’interdiction de vente avait déjà été faite par le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, deux semaines plus tôt.

Pour approfondir :   Cameroun : Revue de presse du lundi 20 juillet 2020


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Niatoar

Éric Niat élu nouveau maire de la commune de Banganté !

camion en ville

Le préfet du Wouri interdit de circulation, les poids lourds sur les voies urbaines