in

Indifférent au décès de Mendo Ze, Paul Biya rend hommage au défunt époux de la reine d’Angleterre

Paul Biya 2014

Alors qu’il n’a guère fait écho de la mort de l’ancien DG de la Crtv, le président de la République du Cameroun a adressé une lettre de condoléances officielles au Royaume-Uni à la suite du décès du prince Philip, épouse de la reine Elisabeth II.


Paul Biya 2014
Paul Biya (c) Droits réservés

Le prince Philip, duc d’Edimbourg est passé de vie à trépas le 09 avril 2021. C’est le Palais de Buckingham qui a annoncé la triste nouvelle, dans un communiqué publié le jour-même sur son compte Twitter. « C’est avec une profonde tristesse que Sa Majesté la reine annonce le décès de son mari bien-aimé. Son Altesse royale est décédée paisiblement ce matin au château de Windsor. D’autres annonces seront faites en temps voulu. La famille royale se joint aux personnes du monde entier pour pleurer sa perte », a-t-on pu lire.

Au lendemain de l’annonce de cette disparition, Paul Biya a partagé sur ses réseaux sociaux, une lettre de condoléances au Royaume-Uni et à la reine d’Angleterre. « Je salue la mémoire de Son Altesse Royale le Prince Philip, duc d’Édimbourg, époux de Sa Majesté Elizabeth II, Reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord. Il a incarné la monarchie et a contribué au succès de leur règne », a écrit le président camerounais.

Pr Gervais Mendo Ze aux oubliettes ?

Fidèle serviteur du régime Biya, le linguiste et stylisticien a occupé des postes stratégiques tels celui de DG de la télévision nationale ou encore celui de Délégué à la Communication. Jeté en prison en 2014 dans le cadre de l’opération épervier le fondateur de la chorale « La Voix du Cénacle » est décédé dans des circonstances que beaucoup ont qualifié « d’inhumaines ». Si les Camerounais de tous bords s’attèlent à rendre hommage à un homme qui aura marqué son temps, Paul Biya est resté muet jusqu’ici. Pourtant, le leader du RDPC a salué la mémoire du prince Philip, mort le Même jour que le Pr Mendo Ze. De plus, le locataire du Palais de l’unité a décidé il y a quelques jours, que des obsèques officielles soient organisées à Alim Hayatou, un membre du gouvernement disparu le 5 avril 2021. De l’avis de plus d’un Camerounais, l’indifférence du Paul Biya vis à vis du décès de Mendo Ze conforte la thèse selon laquelle la présidence n’en avait réellement cure de la situation précaire que traversait ce dernier derrière les barreaux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ellevate Eng8

Ecobank Cameroun lance le programme « Ellever » pour dynamiser les entreprises féminines

Christian Penda Ekoka

Christian Penda Ekoka : « Le Cameroun est dans un état de morbidité extraordinaire »