in

Historique du parcours du Cameroun et du Burkina Faso à la Coupe d’Afrique des Nations

Burkina vs Cameroun

L’équipe nationale du Burkina Faso qui affrontera celle du Cameroun le 9 janvier 2022 dans le cadre du match d’ouverture comptant pour la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football, est présentée comme le seul adversaire coriace que devraient craindre les Lions indomptables. En prélude à cette confrontation, lebledparle.com est allé dans les annales, pour dresser le parcours de ses deux équipes qui vont ouvrir le bal au complexe sportif d’Olembé le 9 janvier prochain.

Burkina vs Cameroun
Burkina-vs-Cameroun

Le Burkina Faso

Autrefois appelée l’équipe de Haute-Volta de football, le premier match officiel du pays (sous le nom de Haute-Volta) est livré contre le Gabon, à Madagascar, le 13 avril 1960, et se solde par une victoire voltaïque sur le score de 5 – 4.

La première participation à une compétition internationale de la Haute-Volta est la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 1968 où l’équipe ne dépasse pas le stade du tour préliminaire, perdant tous ses matchs (aller et retour) contre le Mali et l’Algérie. Lors la CAN 1978, les Étalons sont éliminés au premier tour avec trois défaites contre le Nigeria 2-4, (Hien et Koïta marquant les deux seuls buts de l’équipe voltaïque), la Zambie (0-2) et le Ghana (0-3).

Une volonté de puissance à la CAN 1998 à domicile

La CAN 1998, organisée au Burkina Faso, marque la première réussite de l’équipe du Burkina Faso, tenue alors par le sélectionneur français Philippe Troussier et des joueurs tels que Kassoum Ouédraogo, Roméo Bébé Kambou et Seydou Traoré. Durant cette édition, les Étalons soulèvent une énorme ferveur populaire en atteignant pour la première fois les demi-finales.

Au premier tour, le Burkina Faso démarre difficilement la compétition en perdant le match d’ouverture contre le Cameroun mais il remporte ensuite deux victoires contre l’Algérie puis la Guinée.

Lors de la CAN 2002, le Burkina Faso est éliminé dès le premier tour des éliminatoires avec un match nul contre l’Afrique du Sud et deux défaites contre le Ghana et contre le Maroc.

À la CAN 2004, les Étalons sont éliminés au premier tour avec un match nul contre le Sénégal et deux défaites contre le Mali et le Kenya. Ils échouent ensuite au tour préliminaire de la CAN 2006.

En 2007, le sélectionneur portugais Paulo Duarte est nommé à la tête de l’équipe. Malgré ce changement, en 2008, le Burkina ne parvient pas à dépasser la phase préliminaire de la CAN, pour la deuxième fois consécutive.

En 2010 en Angola, les Étalons héritent du groupe dit « de la mort » pour la CAN 2010, avec la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Togo. L’équipe burkinabè finit troisième et dernière du groupe. Le 3 septembre 2011, l’équipe se qualifie pour la CAN 2012 sans jouer, en bénéficiant de la défaite de la Gambie face à la Namibie (1-0)

Pour approfondir :   Non retenu par Rigobert Song pour la CAN, le Ballon d'Or camerounais Emmanuel Mahop brille en Elite One

En bref, Le Burkina Faso a réalisé ses meilleures performances dans les années 2010, en atteignant la finale de la Coupe d’Afrique 2013 puis en terminant à la troisième place lors de l’édition 2017. L’équipe a également terminé à la quatrième place lors de l’édition 1998, jouée à domicile.

Le Cameroun

Début 1967, le Cameroun prend part pour la première fois à des qualifications, pour la Coupe d’Afrique des nations de 1968, la 6e édition du tournoi continental : les Camerounais s’inclinent en Tunisie (4-0), tiennent en échec le Congo-Brazzaville à Yaoundé (1-1) puis s’inclinent, au retour, à Brazzaville (2-1), et sont logiquement éliminés. Deux ans plus tard, le Cameroun se qualifie pour la première fois à la CAN en battant l’Ouganda puis la Zambie.

Au premier tour de la Coupe d’Afrique des nations en 1970 il remporte ses deux matchs face à la Côte d’Ivoire et l’Éthiopie (3-2) mais est éliminé à la différence de buts après une défaite face au Soudan. Le Cameroun obtient l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations de 1972 et construit pour cela deux grands stades, le Stade omnisports à Yaoundé et le Stade de la Réunification à Douala. Le pays passe cette fois le premier tour, grâce à des victoires sur le Kenya et le Togo et un match nul contre le Mali. Surpris en demi-finale par le Congo (0-1), le Cameroun accroche la 3e place en battant le Zaïre (5-2).

De façon successive, sélection camerounaise est éliminée dès les premiers tours de qualification lors des Coupes d’Afrique, par le Zaïre en 1973, le Togo en 1975, le Congo en 1977 et par la Guinée, aux tirs au but, en 1979.

1980, début de la gloire…

Les Lions indomptables vont réaliser un double exploit en 1981 en se qualifiant à la fois pour la Coupe d’Afrique des nations en battant le Togo et Madagascar et la Coupe du monde en Espagne, en devançant cette fois le Malawi, le Zimbabwe, le Zaïre et en finale le Maroc, battu à Kénitra (2-0). Le Camerounais est le 2e pays subsaharien à se qualifier pour une Coupe du monde après le Zaïre en 1974

Pour approfondir :   Zoom sur "L'Arnaque", le nouveau livre critique de Jean Bruno Tagne sur Samuel Eto'o

En 1984 le pays de Paul Biya se qualifie pour la Coupe d’Afrique des nations et l’emporte face à l’Algérie aux tirs au but. Deux ans plus tard, la sélection arrive à la Coupe d’Afrique des nations 1988 au Maroc. Une victoire en poule sur l’Égypte et deux matchs nuls suffisent à la qualification pour les demi-finales, où le Cameroun bat en fin de match le pays-hôte au Stade Mohamed V, grâce à un but de Makanaky. En finale ils retrouvent le Nigeria, qu’ils battent de nouveau grâce à un pénalty transformé par Kundé.

En mars 1990 ils perdent leur titre continental lors de la CAN en Algérie, après deux défaites face à la Zambie et au Sénégal en phase de poules. Le Cameroun, dirigé par Jules Nyongha, ne va pas loin lors de la CAN 1996, se faisant éliminer au premier tour. En 1998, avec Onguéné de retour sur le banc, termine cette fois en tête de son groupe, mais est éliminé en 1/4 de finale par la RD Congo.

En l’an 2000, le Cameroun remporte la coupe d’Afrique au Nigéria. Sous la houlette de l’Allemand Winfried Schäfer, la sélection camerounaise confirme en 2002 qu’elle est la meilleure en Afrique en remportant une deuxième fois de suite la Coupe d’Afrique. Lors de la coupe d’Afrique de 2004, le Cameroun, double tenant du titre, est éliminé en quart de finale par le Nigeria. À la CAN 2006, le Cameroun est une nouvelle fois éliminé en quart de finale.

Qualifié pour la CAN 2008, les Lions perdent une nouvelle fois contre les Pharaons d’Égypte. Lors de la CAN 2010 en Angola, les Lions indomptables, battus par le Gabon, se qualifient difficilement pour les quarts de finale, où ils s’inclinent face à leur bête noire égyptienne. Le Cameroun manque les qualifications pour les CAN 2012 et 2013 après une défaite face à l’inattendu Cap-Vert. il est éliminé dès le 1er  tour de la CAN 2015. Le pays est sacré champion au Gabon en 2017.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Libii C

Cabral Libii satisfait de l’organisation de la cérémonie du tirage au sort de la Can Total Energies 2021

Tirage Camer

Opinion : « Le Cameroun a déjà remporté le premier match de la Can »