in

Gouvernance : Un camerounais réconceptualise les expressions « Sardinard » et « Tontinard »

simplice Djomo

Dans une tribune libre publié sur son Mur Facebook ce dimanche 17 février 2019, Simplice Smith Djomo Djomo II, propose de reconsidérer les expressions « Sardinard » et « Tontinard » nées à la faveur de l’élection présidentielle 2018 au Cameroun. Il souhaite que ces deux concepts deviennent de véritables instruments politiques. LeBledparle.com vous propose de lire sa communication.


simplice Djomo
Simplice Smith Djomo Djomo II – capture photo

Cameroun : Et si le concept ” Sardinard ” Et ” Tontinard ” devenaient de véritables instruments politiques ?

Contrairement à la majorité des Camerounais(es) et à une certaine opinion étrangère qui ramènent les noms ” Sardinards ” et ” Tontinards ” à de simples qualificatifs ethniques voire tribales,je remarque très clairement au vu du débat et de l’Actualité qu’il ne s’agit pas ici de véritables pulsions tribales mais d’un réel concepte politique mal orienté et mal interprété.

Si Nous poussons la réflexion plus loin,le Cameroun serait bien bénéficiaire d’un courant politique à deux tendances qui lui ouvrirait les portes du vrai débat politique et non plus celles aux élans ethniques qui Nous ramènent vers un repli-identitaire que je qualifie de tribalisme périmé.

Je m’explique :

En m’appuyant sur les faits et rien que les faits, il est clair qu’aujourd’hui les Camerounais sur le plan politico-sociale se divisent en deux camps d’où les noms Sardinard et Tontinard.

Mais qui est donc Tontinard et qui est Sardinard ?

Nous voyons donc que dans l’ensemble de toutes les ethnies camerounaises, On trouve les Tontinards et les Sardinards,ce qui exclut de facto le TRIBALISME .

Maintenant revenons au concept politique et essayons de réorienter et de redéfinir ces concepts de SARDINARD et TONTINARD :

Ils apparaît très clairement que les Sardinards sont ceux qui militent pour:

– La conservation du pouvoir,

– La continuité de l’ordre établi,

– La permanence des mêmes rapports de force,

– Le maintien d’une seule vision de l’avenir du Cameroun !

Tandis que les Tontinards militent pour :

– Une nouvelle dynamique qui relance les institutions,

– Un nouveau président,

– Une nouvelle élite gouvernementale qui réécrit son roman national et met à jour ses ambitions avec ses capacités.

À partir de cette définition simpliste,Nous pouvons ouvrir un véritable débat d’idée .

Simplice Smith Djomo Djomo II,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Soldat tombe

    Cameroun : Un autre soldat meurt en zone anglophone

    dangote groupe

    Cameroun : le groupe Dangote dément son engagement dans l’importation de poisson