in

Georges Gilbert Baongla : « J’avais besoin de la prison pour me reposer »

Baongla Georges Arene

Le présumé fils de Paul Biya estime qu’il était plus que jamais impératif pour lui d’aller en prison pour se refaire une santé intellectuelle. Il l’a fait savoir dimanche 4 juillet sur les antennes de Canal 2 International où il prenait part à l’émission dominicale, L’Arène.

Baongla Georges Arene
Georges Gilbert Baongla (c) Droits réservés

Le président national du parti Les Républicains, Georges Gilbert Baongla a accordé sa toute première interview publique depuis sa sortie de prison, à la chaine de télévision Canal 2, le 4 juillet 2021, dans le cadre du programme L’Arène. L’homme politique a abordé plusieurs sujets, dont son engagement politique.

Selon lui, son passage dans les couloirs de la prison centrale de Kondengui à Yaoundé était plus que jamais nécessaire après 30 ans de travail sans fin. « Je crois que j’avais besoin de passer par la prison, parce que j’avais besoin de repos. Ça fait une trentaine d’années que je travaille sans me reposer… », a-t-il justifié.

Pour approfondir :   Assassinat d’un Chinois : Voici les noms des neuf suspects mis aux arrêts

Son passage sur ce plateau de l’Arène lui a également servi de cadre pour formuler ses ambitions politiques. Président du parti Les Républicains, Georges Gilbert Baongla rassure qu’au cas où le président national du RDPC qu’il dit être son père biologique ne se présente pas à la présidentielle de 2025 au Cameroun, il succèdera démocratiquement à ce dernier, car indique-t-il « son parti est suffisamment structuré et préparé pour la cause ».

Il repose aussi son argumentaire sur la cote de popularité qu’il a gagné durant son séjour à Kondengui avec certains extraits de ses passages médiatiques devenus viraux dans les réseaux sociaux. « Je suis devenu le chouchou des jeunes hein… Regardez sur internet », se vante-t-il.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du lundi 6 mai 2024

Revivez ci-dessous, le passage de Georges Gilbert Baongla sur l’Arène…  

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le 5 juillet 2021

Cameroun : La revue de presse du lundi 5 juillet 2021

Maurice K

Maurice Kamto aux manifestants de Paris : « Vous êtes des acteurs majeurs de la Résistance Nationale »