in

Gambie : Les partisans de Yahya Jammeh appellent à son retour

589px Gambia President Yahya Jammeh

En 2016, Yahya Jammeh, alors tout-puissant président autoritaire de la Gambie s’inclinait lors de l’élection présidentielle face à Adama Barrow. La défaite de Yahya Jammeh est intervenue à la surprise générale tant l’ancien chef de l’armée a dirigé son pays d’une main de fer pendant plusieurs années. Alors qu’il avait reconnu sa défaite dans un premier temps, Jammeh a fait machine arrière par la suite pour tenter de s’accrocher au pouvoir.

 

589px Gambia President Yahya Jammeh
Yahya Jammeh (c) Droits Réservés

Il aura fallu l’intervention de la communauté internationale pour contraindre le dictateur gambien à céder son fauteuil présidentiel. Depuis 2016, Yahya Jammeh vit un exil doré depuis la Guinée Équatoriale. Malgré le fait qu’il a géré de manière très autocratique la Gambie, il n’en demeure pas moins que l’ex-président est toujours populaire dans son pays. Nombre de ses soutiens élèvent même la voix pour demander que Jammeh effectue son retour au pays.

Pour approfondir :   Audience de courtoisie accordée à S.E. Muhammadou M.O. Kah, ambassadeur, représentant permanent de la république de Gambie auprès de l'office des nations unies à Genève

Des sympathisants de l’ancien dirigeant estiment que la Gambie va mal depuis le départ de leur champion, ils pointent notamment du doigt une augmentation drastique du coût de la vie. Les membres du parti politique de Yahya Jammeh, l’Alliance patriotique pour la réorientation et la construction (APRC) appellent au retour de l’ex-homme fort de Banjul.

Concernant l’animation de la vie politique de l’APRC, les membres de l’ancien Parti au pouvoir affirment que Yahya Jammeh demeure le seul chef du parti. Même étant en exil, Jammeh reste le capitaine du navire APRC. «Le moment n’est pas venu de penser à un successeur. C’est toujours le chef suprême du parti et sur le terrain, il a des relais qui travaillent selon ses principes» a livré un responsable de l’APRC qui indiquera par la suite que malgré les difficultés, son parti a de fortes chances de remporter la prochaine élection présidentielle prévue en 2021.

Pour approfondir :   Côte-d’Ivoire : nomination du nouveau gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ncht

Nchout Ajara : «Je serais mariée dans une famille musulmane avec 3 enfants» 

425px Roman Polanski 2011 2

Cinéma : Roman Polanski une nouvelle fois accusé de viol alors que son dernier film connaît le succès