in

Gabon : Jean Ping poursuit la revendication de sa victoire devant les juridictions françaises

L’opposant gabonais, dans l’impasse politique, tente toujours de plaider sa cause devant la justice française et la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples, a appris lebledparle.com.

 

« L’avenir de Jean Ping peut-il encore se jouer à l’étranger, loin des rives de l’Estuaire où son sort politique semble scellé ? », c’est l’interrogation à laquelle tente répondre notre confrère Jeune Afrique dans un article publié le 29 juin 2020. Selon le journal, l’ancien président de la Commission de l’Union africaine, qui revendique toujours sa victoire à l’élection présidentielle gabonaise de 2016, a ouvert un nouveau front devant le tribunal administratif de Paris.

Pour approfondir :   Deux camerounais dans la nouvelle composition des 30 commissions du Comité international olympique

L’association « Éveille-toi Gabon », représentée par l’avocat français William Woll, a en effet saisi les juges de cette juridiction afin qu’elle contraigne l’État français à produire les documents concernant les prêts accordés en novembre 2017 et juin 2018 au Gabon par l’Agence française de développement (AFD).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Famille foe

Le père de Foé répond à Marie Louise et l’accuse d’avoir détourné l’argent destiné à la construction du complexe

Bibou nissack 7

MRC : Maurice Kamto apporte son soutien à Olivier Bibou Nissack