in

Fridolin Nke : «Fame Ndongo m’a reçu à son bureau et m’a dit :  »rejoins nous on combat les Bamiléké »»

Nke Fame

Fridolin Nke était l’invité de l’émission « La Vérité en face » dimanche soir, 29 novembre 2020 sur Equinoxe. Dans une posture critique, l’enseignant de philosophie a tiré à boulets rouges sur le gouvernement en place à travers un certain nombre de révélations.


Nke Fame
Jacques Fame Ndongo, Fridolin Nke (c) Collage photo

Dr Nke a souhaité se présenter aux élections locales de février 2020 sous la bannière du MRC. C’est en tout cas ce qu’il a narré au cours de son passage sur les antennes d’Equinoxe hier soir. « Je voulais être candidat à Obala. Les autorités m’ont dit. Vous pouvez être candidat pour tous les partis mais pas pour le MRC. Et si tu t’avises à être candidat tu vas comprendre ce qu’on appelle le pouvoir, on ne va pas légaliser tes papiers », rapporte-t-il non sans avouer avoir un faible pour le parti de Maurice Kamto. «Je suis penchant pour le MRC On doit tout boycotter, on ne doit plus laisser ce régime renouveler son système ».

« On ne peut plus laisser notre pays s’enfoncer »

L’émission « La Vérité en Face » avec comme invité Fridolin Nke a été marqué par une critique virulente de la gestion des Universités camerounaises par l’actuel chancelier des Ordres académiques. «On a mis à la tête de nos universités un type foncièrement tribaliste, il ne se cache pas. Ils finissent de me museler à l’Université et me rappelle pour qu’ensemble on combat les bamilékés. Je me demande bien si ça va chez eux ? ». S’interroge l’Universitaire. « Fame Ndongo m’a reçu à son bureau et m’a dit  »rejoins nous on combat les Bamiléké », relate-t-il.

Pour approfondir :   Canal 2 recrute Michael Tchipkio à la revue de presse matinale pour concurrencer Jean Jacques ZE à Vision 4 ?

Fridolin Nke n’a pas uniquement abordé les questions liées à l’Enseignement supérieur. Il s’est également appesanti sur la situation sociopolitique de son pays. Se prononçant notamment sur le Grand dialogue national initié dans le but de solutionner la crise anglophone, il estime que « c’était du cinéma ». «je me demande bien si ces gens sont même allés à l’école. Ils se moquent de nos frères du Nord-Ouest et du Sud-Ouest qui sont avec nous par amour», précise Dr Nke. Selon lui, il importe d’agir car, «on ne peut pas laisser notre pays s’enfoncer à ce point. On a cette espèce de larbinisme de la part des agents d’Elecam envers le RDPC. Ça ne doit plus de faire».

Pour approfondir :   Crise anglophone: L’armée annonce avoir neutralisé « plusieurs terroristes-séparatistes » dans le Nord-Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Diop papa

Eto’o, Diouf et Macky Sall rendent hommage à Papa Bouba Diop

Les Unes du 30 novembre 2020

Cameroun : La revue de presse du lundi 30 novembre 2020