in

Lions indomptables : One All Sport saisit la justice pour non-paiement de ses factures liées à la vente des maillots

C’est ce qui ressort d’un document en circulation sur la toile et signé le 19 juillet 2023, comme l’a constaté Lebledparle.com.

bee one all sport
Patrick Timani de BEE - Mobility Cameroon et David Mendelson de OAS

On n’a pas fini avec l’affaire Henri Njalla Quan Junior qu’un nouveau dossier arrive sur les réseaux sociaux. Après avoir signé le contrat du siècle avec BEE – Mobility Cameroon en septembre 2022, One All Sports traduit Bee Mobility en justice et réclame 1 millions d’euros (656 millions de Fcfa) à Patrick Timani au Tribunal de Bonanjo. « Nous vous informons par la présente que notre société, Bee Group, propriétaire et PDG Patrick Timani, distributeur des produits officiels de One all sports au Cameroun, est confrontée à une procédure judiciaire pour vente de produits de One all sports sous licence portant les marques commerciales officielles de la FECAFOOT, sans paiement », lit-on dans le communiqué.

« Depuis 2022, Bee Group n’a effectué aucun paiement sur les comptes de la FECAFOOT ou de Oneallsports, et a retenu tous les paiements dus pour les commandes passées, les produits fournis et les modalités du contrat convenu.ee Group continue de vendre les produits sans les payer », ajoute le communiqué.

Pour approfondir :   Le PSG enregistre plus de 2,8 millions d’abonnés sur Instagram en 24 heures

Les retombés du contrat de One All Sport restent attendues

D’après un internaute sur la toile, le fait que l’équipementier des lions indomptables réclame de l’argent à son partenaire commercial veut tout simplement dire qu’il n’a jamais versé de l’argent à la Fecafoot dans le gros contrat de l’histoire.

Dans le contrat, il y avait la promesse de doter l’équipe nationale du Cameroun d’un bus pour leurs déplacements au pays. Jusqu’ici pas d’informations dessus. « Près d’un an après la signature du plus gros contrat de sponsoring de l’histoire de la Fecafoot, où est le bus One All Sport ? », s’interrogeait Henri Njalla Quan Junior, 4e vice-président démissionnaire de la Fecafoot au cours d’une conférence de presse qu’il a donné le samedi 15 juillet 2023.

Pour approfondir :   Catastrophe de Bafoussam : La réaction de Valséro

La première audience est prévue demain devant le tribunal de Bonanjo à Douala.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ekanga Wilfried ndop

Wilfried Ekanga : « Personne n’a jamais été chassé du MRC parce qu’il n’était pas Bamiléké »

yVES TSALA

Le bureau de la FECABASKET dissout par la CCA