in

Football féminin : Gaëlle Enganamouit dépose ses valises à Malaga

Enganamouit

Après une belle saison du côté de la Norvège avec le club Alvaldnes, l’attaquante des Lionnes indomptables poursuit son aventure footballistique du côté de l’Espagne pour gouter au Football champagne. Une bonne destination pour le ballon d’or africain 2015 catégories féminines, non seulement pour découvrir le championnat espagnol de première division, mais aussi de mieux préparer la coupe du monde féminine France 2019.


Enganamouit
Gaelle Enganamouit – DR

Pour rappel, Gaëlle Enganamouit est la benjamine d’une famille de 9 enfants (7 filles et 2 garçons). Son talent est détecté à l’âge de11 ans. Elle évolue dans un premier temps au Tonnerre Kalara Club puis est transférée au Lorema de Yaoundé en 2004.

Pour approfondir :   Les vrais coupables du meurtre d’un gendarme à Finexs selon Martin Camus Mimb

Elle rejoint en 2012 le club serbe du ŽFK Spartak Subotica avec lequel elle remporte le doublé Coupe-Championnat et connaît une première participation à la Ligue des champions féminine de l’UEFA. En 2014, elle rejoint la Suède et l’Eskilstuna United DFF.

Lors de la Coupe du monde féminine de football 2015, pour le premier match de groupe le 8 juin, elle inscrit son premier triplé sous les couleurs de la sélection nationale qui joue contre l’Équateur son premier match de l’histoire de la compétition.

Elle reçoit le titre de meilleure joueuse africaine de l’année 2015.

Elle est la seule africaine en lice pour le titre de meilleure joueuse BBC 2016.

Elle évolue depuis 2016 au FC Rosengård.

Le 4 janvier 2019, elle inaugure la première école de football féminin du Cameroun.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

David Eboutou rogne

David Eboutou annonce qu’il ne parlera plus d’Amougou Belinga : « Ils me somment de garder silence »

Emmanuel Ntonga

Yaoundé : Le SDF annule sa marche du 1er février, après l’interdiction par le préfet de celle du RDPC