in

Football : Découvrez les 10 joueurs africains les mieux payés en 2019

sans titre msa

L’égyptien Mohamed Salah, le sénégalais Sadio Mané, le RD congolais Cédric Bakambu  et le gabonais PierreEmery Aubameyang sont  entre autre les joueurs africains qui ont les revenus les plus élevé,  en ce moment.

sans titre msa
Salah, Aubameyang et Mané (c) Droits réservés

Elle semble remonter à Mathusalem, l’époque où le Cameroun avait le footballeur le mieux pays en Afrique et même dans le monde lorsque Samuel Eto’o était au sommet de son art. Aujourd’hui retraité, le pays des lions indomptables ne possède plus une star du Ballon rond de cet acabit.

Performants en club, certains joueurs du continent ont également un compte en banque bien fournis.  Si certains prennent la direction des pays exotiques pour gagner plus d’argent d’autres réussissent à l’être en demeurant  au très haut niveau.  

LeBledparle.com vous propose le top 10 des joueurs africains les mieux rémunérés 2019 dévoilé par Coupfranc.com

1- Cédric Bakambu (RDC – Beijing Guoan) : 18 millions d’euros par an.

2- Mohamed Salah (Egypte – Liverpool) : 11,6 millions d’euros.

3 – Aubameyang (Gabon – Arsenal) : 10 millions d’euros annuel

4- Odion Ighalo (Nigéria – Changchun Yatai) : 10 millions d’euros annuel

5- Riyad Mahrez (Algérie – Manchester City) : 10 millions d’euros annuel     

6- Sadio Mané (Sénégal – Liverpool) : 9 millions d’euros

7- Naby Keita (Guinée – Liverpool) : 7,6 millions d’euros

8- Gervinho (Côte d’Ivoire – Parme) : 7 millions d’euros

9- Wilfried Zaha (Côte d’Ivoire – Crystal Palace) : 6,7 millions d’euros

10- Obafemi Martins (Nigérian – Sans club) : 5,5 millions d’euros

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    gettyimages ngan

    L’adversaire et la date du combat tant attendu de Francis Ngannou dévoilés

    ESSONBA DIEUDONN

    Dieudonné Essomba : « Les Haouassa d’Obala sont assimilés aux autochtones, puisqu’ils n’ont plus d’autre origine identifiable »