in

Fo’o Sokoudjou : « Vous tuez les enfants d’autrui qu’ils ont quoi à voir dans vos choses? »

Foo Chendjou Kumba

 L’assassinat des élèves à Kumba le samedi 24 octobre 2020 n’a pas laissé indifférent le Chef du village Bamendjou. Dans une courte tribune publiée sur la toile le dimanche 25 octobre 2020, le dépositaire de la tradition exprime son indignation et souhaite qu’on stoppe cette guerre. « Si cela était encore possible, stoppons cette guerre pour ne pas transformer ce pays en une rivière de sang », souhaite-t-il.


Foo Chendjou Kumba
Fo’o Chedjou 2 – capture photo

Lebledparle.com vous propose l’intégralité du texte.

Vous tuez les enfants d’autrui qu’ils ont quoi à voir dans vos choses?

Rien ne saurait justifier de tels actes barbares et que tous ceux qui ont d’une manière ou d’une autre  participé à verser le sang de ces jeunes innocents sachent que ce sang bavardera dans leurs cerveaux.

Pour approfondir :   Liverpool: Le Camerounais Joël Matip élu joueur du mois par les supporters

Même si on a des revendications fondées ou pas, verser le sang des jeunes innocents qui n’ont rien à voir c’est jeter un discrédit sur les revendications et porter sa part de malédiction devant l’histoire.

Vivement que le sang de ces jeunes innocents versés sur les terres de kumba soit la goutte de sang de trop qui viendra  imposer la paix dans ces régions car le sang du moineau ne peut pas entrer sur quelque chose.

Pour approfondir :   La mort frappe un membre influent du conseil constitutionnel

Si cela était encore possible, stoppons cette guerre pour ne pas transformer ce pays en une rivière de sang.

Fo’o Sokoudjou Mpoda


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

unnamed Cabral Libii etat

Attaque d’une école à Kumba : Cabral Libii appelle à l’instauration de l’État d’urgence dans la zone anglophone

Dieudonner

Dieudonné Essomba au sujet du massacre des élèves à Kumba : « Nous n’avons encore rien vu »