in

Fête de l’unité nationale : Voici les messages d’Alassane Ouattara et Oligui Nguema à Paul Biya

Les présidents de la Côte d’Ivoire et du Gabon n’ont pas dérogé à la règle des messages de félicitations adressés à leurs homologues le jour de la célébration de leur fête nationale.

Oligui Biya
Paul Biya et Oligui Nguema (c) Droits réservés

En même temps qu’il a félicité Paul Biya, le chef de l’État ivoirien n’a pas manqué de formuler des vœux à l’intention du dirigeant camerounais et du peuple camerounais. « La célébration de la fête nationale de votre pays m’offre l’agréable occasion d’adresser à votre Excellence au nom du peuple et du gouvernement ivoiriens, ainsi qu’en mon nom propre, nos très vives et chaleureuses félicitations », a écrit Alassane Ouattara dans sa correspondance. En cette heureuse circonstance, je forme pour vous-même et votre famille des vœux ardents de sante et de bonheur, de même que ceux de paix et de prospérité pour le peuple frère du Cameroun. »

Alassane Ouattara s’engage par ailleurs, à œuvrer au renforcement des relations bilatérales. « Je saisis cette occasion pour saluer l’excellence des relations d’amitié, de fraternité et de coopération qui unissent nos deux pays. Et pour vous assurer de mon entière disponibilité a œuvrer. De concert avec votre Excellence, à leur raffermissement, dans l’intérêt bien compris de nos peuples respectifs », a-t-il ajouté.

Pour approfondir :   Coup d’Etat au Mali : La France condamne «avec la plus grande fermeté cet événement grave».   

Oligui Nguema y va aussi de son message

« La célébration, le 20 mai 2024, de la Fête nationale de la République du Cameroun m’offre l’agréable opportunité de vous adresser au nom du Peuple gabonais, du Gouvernement de la République et en mon nom personnel, nos vives et chaleureuses félicitations. Je voudrais également saisir l’occasion de cette commémoration de l’Unité de votre pays, pour formuler à votre endroit, mes vœux les meilleurs de santé et de bonheur, ainsi que mes souhaits de prospérité pour le Peuple frère du Cameroun », écrit Brice Oligui Nguema.

Pour approfondir :   Owona Nguini : « Il faut maintenir Rigobert Song comme manageur-sélectionneur des lions indomptables »

Le général d’armée se réjouit par ailleurs de la qualité des relations entre le Gabon et le Cameroun. « Enfin il me plait de me féliciter de l’excellence des relations de fraternité, d’amitié et de coopération qui existent si heureusement entre la République Gabonaise et la République du Cameroun, tout en vous assurant de ma disponibilité à œuvrer de concert avec vous à la consolidation de ces liens, dans le cadre d’avantages mutuellement bénéfiques. Je vous prie de croire, Monsieur le Président de la République et Cher Frère, à l’assurance de ma très haute considération», termine-t-il.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fransois

Fête nationale de l’unité : la prière du pape François pour le Cameroun !

Moussa Jean Kalagan e1716374997306

Ennemis jurés, Kalagan à Fingon Tralala : « Je ne te dirai plus jamais bonjour »