in

Exploitation artisanale de l’or : L’arrivée d’une entreprise chinoise à Leggal-Goro dans l’Adamoua crée des soulèvements

Ordamer.JPG

Les exploitants artisanaux Leggal-Goro dans la région de l’Adamoua n’ont pas compris d’une bonne oreille l’arrivée d’une entreprise chinoise, venue leur tenir concurrence.

Ordamer.JPG

 

Selon les informations publiées par le trihebdomadaire L’Œil du Sahel, le climat était tendu à Leggal-Goro dans l’Adamaoua le 11 mars 2021. A l’origine, les exploitants locaux de l’or dans cette localité ont eu vent de ce les autorités administratives et traditionnelles seraient en train de nourrir pour ambition de les faire déguerpir du site au profit de ladite entreprise chinoise qui est agréée depuis 2019.

Une situation qui n’a fait que provoquer l’ire des premiers occupants sur le champ minier. Des équipements de l’entreprises sont partis en fumée. Même les autorités n’ont pas pu contenir le mécontentement des populations.

A en croire les sources locales, les dégâts causés par les manifestants s’élèveraient à « 800 millions de FCFA ».

Cité dans l’affaire, Sa Majesté Mohamadou Hayatou Hamadina, lamido de Galim-Tignère se dédouane : « J’ai vu dans les réseaux sociaux des gens inventer du n’importe quoi. Certains disent que l’Etat a vendu la terre au Chinois, tandis que d’autres disent que l’Etat a demandé à la population de partir du site. Il y en a même qui disent que les Chinois achètent de l’or à vil prix. Curieusement, ces Chinois n’ont même pas encore fait un an à Leggal-Goro. Ils n’ont même pas commencé cette exploitation. Et la population oublie que le sous-sol appartient à l’Etat », a-t-il signifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nacto

Cameroun : Les clauses entre le gouvernement et les employés au Barrage de Nachtigal

billets.jpg

Zone CEAMAC : Bientôt la mise en circulation d’une nouvelle gamme de billets de banque et pièces de monnaie ?