in

Eto’o Télécom: Charles Gueret, l’administrateur directeur général, limogé

Concours de circonstance, le capitaine des Lions et le président de la Fécafoot se sont rencontrés dans les couloirs de l’hôtel, et à la surprise générale ils ne se sont pas salués. Le joueur d’Anzi Makachkala

a tout simplement ignoré le président de la Fécafoot qui a marqué un temps d’arrêt pour recevoir les civilités du meilleur buteur de l’histoire des Lions indomptables.

Set Mobile220612300

Cet incident qui a été aussitôt répandu comme une poudre dans l’air, est survenu en marge de la 1ère session du Conseil d’administration extraordinaire de la société Eto‘o Telecom, premier opérateur mobile virtuel (Mvno) de la marque Set mobile. Une session que Samuel Eto’o Fils en sa qualité de Président du Conseil d’administration a spécialement présidé. Outre les deux membres officiels de conseil d’administration, en les personnes de l’Adg d’Eto’o Telecom, Charles Gueret et Me Gabriel Parfait Kaldjob, Conseil juridique du Samuel Eto’o Fils, certains des hauts cadres de cette société ont été à titre exceptionnel admis à ses assises.

Il a tout d’abord salué es efforts fournis par l’ensemble du personnel pour permettre à cette société de téléphonie mobile virtuelle de décoller dans un environnement très concurrentiel et après un démarrage manqué en janvier 2012, et aux conséquences préjudiciables. Surtout que malgré tout, Eto’o Telecom réclame 160 000 abonnés. Un chiffre réalisé en moins de deux mois de fonctionnement. Et on estime que même les operateurs classiques qui avaient le monopole du marché, n’avaient pas pu faire de même dans le même espace et temps après leur lancement.

Pour approfondir :   Cameroun : Limogé de son poste, un haut cadre de la CNPS refuse de quitter son bureau

Le Pca a prescrit des nouvelles directives. Celles-ci allant dans l’optique de redynamiser le fonctionnement de cette entreprise et valoriser davantage la marque Set Telecom dans un redéploiement de proximité. Afin d’être plus proche des camerounais, notamment capitaliser l’engouement qui était né au lendemain du concert de lancement de décembre 2011.

Toutefois, tirant les leçons de cette difficile pénétration dans le marché de la téléphonie camerounaise, le Pca a apporté de changement dans le staff management. Avec comme changement notable, la mise en vacance du poste de l’Adg. Ainsi Charles Gueret, principal responsable de manque d’allumage de Set Mobile, a été viré de la tête d’Eto’o Telecom. Il ne quitte pour autant pas le Groupe Samef puisqu’il a été mis à la disposition du Pca. Pour le remplacer, le Pdg du Groupe, Samuel Eto’o Fils a décidé de nommer un intérimaire en la personne de Massoma Ekwalla. Ce dernier, ancien Directeur Financier de Poseidon va cumuler avec ses fonctions de Directeur Administratif et Financier.

Pour approfondir :   Un Camerounais vivant en Belgique se fait arnaquer 15 millions par des amis d'enfance au téléphone

Une désignation qui ne va pas sans faire des vagues au sein de cette société de téléphonie mobile virtuelle. Georges Dooh Collins, le Directeur général adjoint ne doit certainement pas apprécier cette désignation qui cache mal le manque de confiance que sa hiérarchie aurait à son endroit. Car la préséance aurait voulu que ce soit lui qui assura l’intérim. Par ailleurs, le Pdg du Groupe Samef, en a profité pour annoncer à son staff management que Eto’o Telecom a l’ambition de s’étendre dans les pays africains. Et le projet le plus concret est son extension au Gabon. Un nouveau Challenge auquel certains seront appelés à aller relever dans les prochains mois

*Le titre est de la rédaction

 


Vos commentaires ici



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    

Nécrologie : L’artiste Véronique Facture est décédée

Marafa Hamidou Yaya… au Tribunal: «Condamnez-moi pour avoir obéi aux instructions du président de la République»