in

Enseignement supérieur : Un vice doyen de l’Université  de Yaoundé II suspendu pour fraude

SOA

A l’approche des examens de fin de semestre 2, le vice doyen Tchingankong Moïse s’est vu suspendre de ses sfonctions pour une période de trois mois, pour motif de fraude, a appris Lebledparle.com.

SOA
Univerté de Yaoundé II (c) Droits réservés

« Violation grave et répétées de l’éthique et des usages universitaires, notamment par la modification et l’émission des procès-verbaux des examens en dehors des jurys, et la délivra, ce subséquente, des relevés de notes d’attestation de réussite ».

Tels sont les griefs qui pèsent sur Tchingankong Moïse, vice doyen chargé de la programmation et du suivi des activités académiques à la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université de Yaoundé II-Soa.

Pour approfondir :   Le gouvernement équato-guinéen menace de poursuivre Amougou Belinga et Vision4 en justice  

Suite à ces actes qui vont à l’encontre de l’éthique et même de la déontologie professionnelle, le recteur de l’établissement d’Etat, Adolphe Minkoa She a suspendu l’inculpé de ses fonctions pour une durée de trois mois conformément à la réglementation en vigueur.

Comme le mentionne l’article 2 de la décision du patron ladite université, le Pr Adolphe Minkoa She « désigne Bernard Raymond Guimdo Dongmo, vice doyen chargé de la scolarité et du suivi des étudiants, pour assurer l’intérim », conclut Le journal du Cameroun.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Baongla et Biya

Affaire Baongla : Selon le journal La Revue du Patriote Hebdo, Paul Biya aurait initié une enquête

LionnesCamer

Mondial féminin France 2019: Jean de Dieu Momo félicite les Lionnes pour leur qualification en huitième de finale