in

Affaire Baongla : Selon le journal La Revue du Patriote Hebdo, Paul Biya aurait initié une enquête

Baongla et Biya

Depuis le 3 juin 2019, Georges Gilbert Baongla, le présumé fils ainé du président Paul Biya est détenu à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé suite à une plainte de celui qui se fait désormais appelé « Le pape des médias »

Baongla et Biya
Baongla et Paul Biya (c) Droits réservés

Accusé d’escroquerie, diffamation, fausse promesse d’emploi…, le journal La Revue du Patriote Hebdo dans son numéro N° 75 paru mercredi 19 juin 2019, revient sur cette actualité. 

Selon le journal de Thierry Mbia, Georges Gilbert Bongla représente un danger pour certains caciques du régime, déterminés à évincer Paul Biya du pouvoir. Pour ce faire, il faut avant toute chose mettre hors état de nuire celui qui dénonce à longueur de journée leurs actes antipatriotes.

« Des réseaux et lobbies se choquent et s’entrechoquent pour livrer la famille présidentielle à la vindicte. Des obusiers de la félonie et de la perfidie visant à éjecter Paul Biya », souligne le journal.

Pour approfondir :   Le ministre de la Défense décrypte la situation sécuritaire du Cameroun avant la rentrée scolaire

Notre confrère poursuit en indiquant que, le président du parti Républicain est victime des violences commanditées par ses adversaires surtout qui le trouvent comme une épine dans leur chaussure.

Pour mettre un terme à cette supercherie, l’homme Lion aurait engagé une procédure pour voir clair : « Le chef de l’Etat sort de sa réserve pour avoir toute la lumière du mystère autour de l’acharnement judiciaire de ‘son fils naturel’», lit-on dans le journal de Thierry Mbia.

A en croire l’information contenu à la page 3 du journal, ceux qui ont pour objectif de déstabiliser le locataire d’Etoudi ne sont pas à leur première expérience. Ils ont commencé par saboter Paul Biya en brandissant l’image de sa fille Anastasie Brenda Eyenga Biya comme « toxicomane » sur les réseaux sociaux.

Pour approfondir :   Réapparition de Paul Biya, communication de Manaouda Malachie affaires Atanga Nji, Bobiokono et Kouatchou : Haman Mana en parle

Comme si cela ne suffisait pas, « il y a aussi de nombreux coups foireux contre son grand frère contre son frère ainé Franck Biya avec la scabreuse affaire des titres de trésor en coaction avec la Camtel », argumente le journal d’informations générales, d’enquêtes de d’analyses.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MRC Yaounde2

Cameroun : L’opération « tontinons en nature » du MRC interdite à l’Extrême-Nord

SOA

Enseignement supérieur : Un vice doyen de l’Université  de Yaoundé II suspendu pour fraude