in

Energie: Le Cameroun dispose désormais d’une puissance électrique de 1442 mégawatts

lom-pangar.jpg

L’offre énergétique au Cameroun s’est accrue au cours des sept dernières années, passant de 900 mégawatts (MW) à 1442 Mégawatts en 2018, rapporte les services compétents du ministère de l’Eau et de l’Energie.

lom-pangar.jpg

Cela représente une hausse de 550 MW en valeur relative, soit plus de 60% de la capacité installée en valeur absolue, soulignent les mêmes sources,  expliquant que pareille augmentation découle de la construction des ouvrages énergétiques à travers le pays, entre autres, le Programme thermique d’urgence (PTU) constitué des centrales thermiques d’Ahala (60 MW), de Mbalmayo (10 MW), d’Ebolowa (10 MW) et de Bamenda (20MW).

A ces ouvrages s’ajoutent la centrale thermique à gaz de Kribi (216 MW), le barrage hydroélectrique de Lom-Pangar, avec son réservoir de 6 milliards m3 d’eau, l’aménagement hydroélectrique de Memve’ele (211 MW) et l’aménagement hydroélectrique de Mekin (15 MW).

Ces réalisations ont permis d’augmenter le taux d’accès à l’électricité des populations avec le raccordement de plus 400 000 abonnés supplémentaires ; d’où le nombre d’abonnés est passé de 800 000 en 2011 à 1 200 000 en 2018, soit une augmentation de 50%.

Par ailleurs, le projet d’électrification rurale de 166 localités par systèmes solaires photovoltaïques mis en place devrait permettre la réalisation de 22 240 branchements.

Pour approfondir :   Narcisse Mouelle Kombi écrit à Joel Embiid : « Vous êtes un digne ambassadeur de notre pays »

Selon les mêmes sources, des chantiers en cours devraient permettre à l’horizon de 2020 à plus de 60% de la population d’accéder à la l’énergie électrique.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ndop

Cameroun/Crise Anglophone: Des sécessionnistes détruisent un pont dans le Nord-Ouest

Akere Muna convention

Cameroun/Présidentielle2018: Akere MUNA va déclarer ses biens ce lundi