in

Eliminatoires JO 2020 : Alain Djeumfa trouve des justificatifs à la déroute de son équipe en Zambie

CapturedJEUMFAAA

Le sélectionneur des Lionnes indomptables a réagi à la défaite de ses joueuses 2-1 hier à Lusaka en Zambie.

CapturedJEUMFAAA
Alain Djeumfa – capture photo

Après une victoire in-extremis 3-2 vendredi 05 mars 2020 au stade Omnisports de Yaoundé, Gabrielle Aboudi Onguene et ses coéquipières retrouvaient la Zambie hier à Lusaka pour le match retour du 5e tour des éliminatoires des Jeux olympiques de Tokyo 2020.

 

Dans cette rencontre ô combien décisive, les huitièmes de finaliste au dernier mondial féminin n’ont simplement pas exister. À la mi-temps, elles étaient menées 2-0 par leur adversaire. Le sursaut d’orgueil de Nchout Ajara qui a réduit la marque en fin de partie ne changera rien, les Lionnes paient les deux buts encaissés au match précédent et loupent le ticket olympique.

Pour approfondir :   Lionnes indomptables : Une joueuse dans le top 25 des meilleures jeunes du monde

Il faudra pour rallier Tokyo l’été prochain passer l’obstacle chilien dans le cadre d’un ultime tour.

Les justificatifs de ce revers

Le coach croit toujours aux chances de qualification de son équipe et estime que celle-ci doit sa défaite en Zambie à l’environnement et aux arbitres qui ne leur auraient pas facilité la tâche.

Il espère par ailleurs que la CAF et la FIFA donnent suite à la réserve portée par la Fécafoot au sujet de la présence de deux « garçons » au sein de l’équipe féminine zambienne.

Pour approfondir :   NBA : Pascal Siakam dompte son compatriote Joël Embiid

« Ça n’a pas été facile avec l’environnement et les officiels, mais bon, c’est le football africain.  Nous devons déjà penser au prochain match qui nous donne encore une chance de qualification. Nous avons porté des réserves contre ces garçons qui ont biaisé le match. J’espère que la FIFA et la CAF pourront être plus clair dans le dossier », a affirmé Alain Djeumfa durant une interview d’après-match.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Samuel Ndjanga Kondo

Cameroun : L’homme d’affaires Samuel Njanga-Kondo est mort !  

Eric Lingo

Eric Lingo répond à Luc Sindjoun : « Les exigences de la démocratie s’imposent même à « Paul Biya » »