in

Economie : La Suisse se lance dans la formation socioprofessionnelle au Cameroun

paul biya et lambassadeur suisse

Après l’audience du mois d’avril 2019, le président de la République du Cameroun a à nouveau reçu ce 25 mai 2019, l’ambassadeur Pietro Lazzeri, accompagné cette fois de l’industriel Antoine de Saint-Affrique, PDG de Barry Callebaut, leader mondial dans la transformation du cacao.

paul biya et lambassadeur suisse
Paul Biya et l’Ambassadeur de Suisse au Cameroun (c) PRC

Reçus dans un premier temps par le Premier ministre Dion Ngute, puis par le chef de l’État Paul Biya, l’ambassadeur de Suisse au Cameroun, Pietro Lazzeri et son compatriote Antoine de Saint-Affrique n’ont pas manqué de dire leur volonté à s’investir dans la formation socioprofessionnelle au Cameroun.

Cette décision des hotes du Chef de l’État, s’est faite au sortir de leur échange. L’ambassadeur a indiqué à la presse que son pays est prêt à encourager la croissance économique au Cameroun et de lutter contre le chômage des jeunes.

Dans la même lancée, le PDG du groupe Barry Callebaut a confié que : « Nous sommes ici pour discuter de la croissance de l’industrie au Cameroun ; de ce que nous pouvons faire pour soutenir le secteur de la transformation, pour aider les agriculteurs et les entrepreneurs agricoles à se développer davantage de manière à obtenir une meilleure qualité et une plus grande quantité de produits ».

En effet, le groupe Barry Callebaut après « l’évaluation de ses activités qui contribue depuis plusieurs décennies au développement du Cameroun », entend se lancer dans la formation socioprofessionnelle des jeunes camerounais : « Le groupe fait des affaires, mais il contribue aussi au développement du pays, il investit dans la formation des collaborateurs et collaboratrices et il va continuer à former les jeunes », a renchéri l’ambassadeur.

Pour approfondir :   Loi de finances 2022: Maurice Kamto dénonce le projet de taxation des transferts d’argent

Au Cameroun depuis des décennies, cette firme multinationale basée à Zurich en Suisse, est visible à travers sa filiale SIC Cacao (Société industrielle camerounaise des cacaos), principal transformateur de cacao du pays.

Le groupe qui exploite plus de 50 sites de production dans le monde et emploie 9300 personnes a augmenté de 60 % son volume de fèves broyées au cours de la campagne 2017/2018.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ntamack Damase

Maury Damase Ntamack fait son apparition littéraire avec sa première publication intitulée : « Délicatesse » aux Editions Soleil

Celestin Kengoum

Nécrologie : Me Célestin Kengoum entame son dernier voyage ce mardi