in

Ebolowa : Le contrat de désendettement et développement passé au peigne fin  

Ebolowa : Le contrat de désendettement et développement passé au peigne fin  

Avec des investissements à hauteur de 566 milliards pour les 2 premiers, le Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) qui entre dans sa 13ème année veut sortir de l’obscurité et présenter ses réalisations dont il peut aujourd’hui se vanter.

Ebolowa : Le contrat de désendettement et développement passé au peigne fin  
Logo du contrat de désendettement (c) Droits réservés

Débutées en Avril 2019 par le Littoral, dans la ville de Douala, les « journées portes ouvertes » du C2D visent à présenter au public les réalisations dans chaque région concernée.

Dans la région du sud, les réalisations sont nombreuses et variées dans les secteurs tels que les infrastructures, l’agriculture et le développement rural, l’éducation et la santé, etc. Les programmes AFOP et ACEFA à eux seuls ont permis la formation et l’insertion de plus de 1.000 jeunes.

Loin des seuls formations et financements des entrepreneurs agropastoraux, le C2D a permis la contractualisation de 2545 instituteurs vacataires et maîtres de parents du primaire et fourni en équipement des hôpitaux privés et autres structures.

A l’heure de faire son bilan public 13 ans après, le C2D regrette juste de n’avoir pas été très visibles depuis le départ, tir que les responsables, la main sur le cœur, jurent de rectifier au plus vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Alain Blaise Batongue : « Si vous n'avez pas une économie compétitive, vous ne pouvez pas battre votre monnaie »

    Alain Blaise Batongue : « Si vous n’avez pas une économie compétitive, vous ne pouvez pas battre votre monnaie »

    Vivre ensemble : Les chefs traditionnels de la région de l’Ouest prient pour la paix au Cameroun

    Vivre ensemble : Les chefs traditionnels de la région de l’Ouest prient pour la paix au Cameroun