in

Drame de Kumba : Human Rights Watch se prononce et exige une enquête internationale

Relativement aux tueries d’élèves le 24 octobre 2020 dans un établissement scolaire de la ville de Kumba, l’ONG doute de la capacité du gouvernement camerounais à mener une enquête crédible.

Human Rights Watch condamne le massacre de 7 élèves à Kumba. Cependant, l’organisation regrette que ce le site du drame soit accessible à tous alors que l’enquête est encore en cours. Selon l’ONG, des éléments de preuves pourraient être altérés. Doutant de la crédibilité et de l’efficacité d’une enquête menée par les autorités camerounaises, HRW juge nécessaire de faire recourt à l’expertise des Nations unies et à celle de l’Union africaine. Au terme de l’enquête, les coupables devraient être arrêtés et traduits en justice. « Ce qui s’est passé à Kumba est la dernière d’une série d’attaques choquantes contre des enfants et l’éducation dans les régions anglophones du Cameroun. Le gouvernement doit faire plus pour permettre aux enfants d’apprendre en toute en sécurité. Les autorités doivent s’assurer que les responsables du massacre de Kumba répondent de leurs actes, dissuader toute nouvelle attaque et garantir le droit fondamental des enfants à l’éducation», écrit Ida Sawyer, directrice adjointe de la division Afrique de HRW dans son rapport publié il y a trois jours.

Pour approfondir :   Massacre des élèves à Kumba : Marie-Claire Nana, Dp de Cameroon Tribune établit un rapprochement entre le MRC et la vision sécessionniste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La prophétie du prophète T.B avant la fin de la présidentielle aux Etats-Unis

Les félicitations de Barack Obama à Joe Biden après son élection à la tête des Etats-Unis