in

Double identité : Cabral Libii propose une astuce pour sortir de l’impasse

Hon Cabral L scaled

Pour Cabral Libii, l’on peut passer outre le « blocage » de la double identité qui se pose avec acuité au Cameroun en relation avec l’établissement de carte nationale d’identité.

Hon Cabral L
Hon. Cabral Libii (c) Droits réservés

 

Au moment où   la question de la double, voire de la triple identité se révèle comme l’un des éléments qui bloquent la sortie des cartes nationales d’identité des citoyens, le député du Parti camerounais pour la Réconciliation nationale a un autre raisonnement à propos.  

« On peut dépasser le « blocage » de la double identité au Cameroun. Demandons aux intéressés de choisir une fois pour toutes ! Pas sûr que « eux-mêmes » veulent qu’on fouille dans leur passé et qu’on exhume « leurs » « dossiers ». Plusieurs ont pêché en eaux troubles… PASSONS ! », a-t-il proposé sur son compte twitter ce lundi 10 janvier 2021.

Pour approfondir :   MRC : Le secrétaire général dément la rumeur de la tenue d’une marche géante le 17 mars 2019

La réaction du candidat classé 3ème à la présidentielle du 7 octobre 2018 fait suite au mouvement « Je veux ma CNI » né sur la toile et appuyé par sa porte-parole et camarade de parti Anne Féconde Noah.

D’après la récente sortie du secrétaire général de la Délégation générale à la Sureté nationale(DGSN), environ 3 millions de Camerounais possèdent une double, voire une triple identité, un phénomène qui ne s’accommode pas au système biométrique en vogue pour l’établissement des CNI.

Pour approfondir :   Cameroun : Le RDPC de nouveau frappé par la mort !

Bien plus, la DGSN regrettait le fait que plus de 245 000 CNI soient en souffrance dans les commissariats sur l’ensemble du territoire national depuis des années, réclamant leurs différents propriétaires


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un Centre d’Exposition des produits d’environ 200 entreprises turques annoncé à Yaoundé

Ndoki Michèle : « Le plus beau cadeau que Paul Biya ferait aux camerounais serait de démissionner car le cameroun lui a tout donné »