in

Deux nouveaux pensionnaires à la prison centrale de Douala

Le Commissaire du gouvernement près le tribunal militaire de Douala qui a signé leur mandat de dépôt n’a pas communiqué leurs noms à la presse.

Mais la gendarmerie nationale indique que ces jeunes gens sont accusés de port illégal d’armes à feu. « Suite à une opération menée par les éléments de la Compagnie de gendarmerie du Moungo-Nord, le 27 février 2022, le premier présumé malfrat a été pris au contrôle mixte Gendarmerie-Police de Ngwa, dans un bus en provenance de Douala pour Bafoussam. Il a été retrouvé en possession d’un fusil de calibre 12, deux pistolets automatiques, neuf munitions de calibre 12, dix-sept munitions de 9mm, une perruque de femme et un sac à dos. L’exploitation de ce présumé malfaiteur a permis d’interpeller son complice au lieu-dit « Ange Raphaël » à Douala a expliqué la gendarmerie.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du vendredi 18 septembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

algerio

Barrages Qatar 2022 : Rigobert Song convoque 38 Lions indomptables pour le match contre l’Algérie. Fabrice Ondoa signe son retour !

838 cameroun

Grève des enseignants : Paul Biya instruit le déblocage des fonds