in

Depuis sa sortie de prison, Ronaldinho parle pour la première fois de ses conditions d’arrestation et d’incarcération

Depuis sa sortie de prison, Ronaldinho parle pour la première fois de ses conditions d'arrestation et d'incarcération

Le célèbre footballeur brésilien s’est confié pour la première fois depuis sa sortie de prison où il a passé quasiment un mois, au média paraguayen ABC Color.

Depuis sa sortie de prison, Ronaldinho parle pour la première fois de ses conditions d'arrestation et d'incarcération
Ronaldinho (c) Droits réservés

L’ancien joueur du FC Barcelone en Espagne avait été arrêté le 6 mars 2020 puis incarcéré avec son frère au Paraguay pour détention de faux documents d’identité. Après avoir passé des semaines à la case prison, les deux hommes ont été relaxés même s’ils sont toujours sous surveillance judiciaire.

Depuis un hôtel d’Asunción, capitale du Paraguay, l’ex coéquipier de Samuel Eto’o a parlé pour sa première fois de son arrestation ainsi que de ses conditions carcérales.

Ronaldinho surpris par l’illégalité des documents

Alors que Ronnie et son frère se rendent au Paraguay pour le lancement d’un casino en ligne et d’un livre, la star brésilienne dit avoir été surprise par le caractère illégal des documents qu’ils possédaient : « Nous étions complètement surpris lorsqu’on a appris que les documents n’étaient pas légaux. Dès lors, notre intention a été de collaborer avec la justice pour éclaircir tout ça, comme nous l’avons fait depuis le début. Nous avons tout expliqué à la justice et nous avons fourni tout ce qu’elle nous a demandé », raconte-il au microphone de ABC Color.

Un choc pour le compatriote de Luis Nazario Da Lima Ronaldo

Pour le double vainqueur de la champion League avec le Barça, « ce fut un coup dur, je n’avais jamais imaginé que j’allais traverser une situation comme celle-là. Toute ma vie, j’ai cherché à atteindre le plus haut niveau et apporter de la joie aux gens avec le foot. Notre vol de départ était prévu le samedi 7 mars, à 3h du matin, pour rentrer pour l’anniversaire de mon fils. Je ne sais pas ce qui s’est passé ensuite (la justice avait d’abord affirmé qu’il pouvait rentrer dans son pays, Ndlr) », relate-t-il.

Accueil en prison

La légende du football mondial confie à nos confrères que tous ceux qu’il a rencontrés dans la maison d’arrêt lui ont réservé un accueil chaleureux ; certainement grâce de sa forte renommée : « Tous les gens que j’ai eu l’opportunité de rencontrer en prison m’ont reçu avec gentillesse. Jouer au football, signer des autographes, faire des photos, ça fait partie de ma vie, il n’y a aucune raison que je cesse de le faire, surtout avec des gens qui vivaient un moment difficile comme moi », a reconnu le champion du monde 2002.

Un homme qui a hâte de voir sa mère…

Remis en liberté, le quadruple champion d’Espagne avec Barcelone  brûle d’impatience de revoir sa maman qui selon lui, vit des moments difficiles depuis la survenue de la pandémie du coronavirus qui n’épargne personne : « La première chose que je ferai quand tout ceci sera terminé c’est d’embrasser ma mère qui vit des jours difficiles depuis le début de la pandémie de coronavirus à la maison, ensuite faire face à l’impact de cette situation et continuer avec foi et courage », a conclu Ronaldo de Assis Moreira, de son vrai nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Guéguerre entre les syndicats des transporteurs

    Cameroun : Guéguerre entre les syndicats des transporteurs

     Deux policiers portés disparus au GSO