in ,

Décidée de retrouver son enfant volé il y a 13 ans, Vanessa Tchatchou obtient son concours d’entrée au Barreau du Cameroun

Vanessa Tchatchou obtient son concours d’entrée au Barreau du Cameroun. La jeune femme qui continue de réclamer son bébé volé en août 2011 déclare qu’il s’agit d’une opportunité pour utiliser ses compétences afin d’aider d’autres femmes qui se trouvent dans une situation similaire.

Vanessa Tchatchou e1719204590620
Vanessa Tchatchou - DR

Vanessa Tchatchou décroche son entrée au Barreau du Cameroun ! La jeune femme qui continue de réclamer son bébé volé en août 2011 déclare qu’il s’agit d’une opportunité pour utiliser ses compétences afin d’aider d’autres femmes qui se trouvent dans une situation similaire.

En effet, il y a 13 ans, Vanessa Tchatchou alors âgée de 17 ans, vivait un cauchemar. Son bébé, qui venait de naître à l’hôpital gynéco obstétrique et pédiatrique de Ngousso à Yaoundé, avait mystérieusement disparu quelques heures seulement après sa naissance.

L’opinion nationale s’était alors mobilisée pour soutenir Vanessa, lançant des campagnes pour retrouver son enfant. Mais malgré les efforts déployés, le bébé n’a jamais été retrouvé.

Pour approfondir :   François Marc Modzom est le nouveau patron de la Crtv radio

Nonobstant le choc émotionnel, Vanessa Tchatchou n’a jamais abandonné. Elle a poursuivi ses études sereinement, quoique le coeur saignant. Elle a obtenu un Master 2 en droit de l’homme, droit pénal international, droit national humanitaire en 2022 et est désormais en train de devenir avocate. Elle est parmi les 2000 avocats stagiaires qui obtiendront le Certificat d’aptitude d’avocat dans les deux prochaines années.

Interrogée, Vanessa Tchatchou, déclare qu’il s’agit d’une opportunité pour utiliser ses compétences afin d’aider d’autres femmes qui se trouvent dans une situation similaire. Elle est convaincue que son propre enfant est toujours vivant et qu’il se trouve chez une magistrate dont l’identité est clairement connue. Malgré la douleur et l’attente de ces 13 dernières années, Vanessa Tchatchou a décidé de transformer sa tristesse en force pour aider d’autres.

Pour approfondir :   Crise anglophone : Un évêque enlevé dans le Nord-ouest

8 Comments

Leave a Reply
    • Tu n’as pas la certitude de tes propos, en réalité ton opinion est fondée sur ton imagination et tes préjugés. D’ailleurs concernant l’affaire tu n’es pas parti prenante. En réalité si tu pouvais faire l’effort des investigations et nous apporter une copie de l’accord dealer entre la jeune Vanessa et la magistrate, peut être tes propros aurait migré de la qualité d’afabulation pour la qualité d’affirmation.

  1. Il faut laisser ça, tu fais des visites à gyneco de Yaoundé tu accouches à gynéco de Yaoundé tu avais quelles ressources.Depuis quand on arrache un enfant en plein hôpital. tu as passé un deal pour de l’argent le moment d’honorer tes engagements tu veux distraire les gens.tu fais juste ta publicité et non la justice. Var tu es là première à commettre un infraction à travers le deal que tu as passé qui est un traffic humain

    • Tu n’as pas la certitude de tes propos, en réalité ton opinion est fondée sur ton imagination et tes préjugés. D’ailleurs concernant l’affaire tu n’es pas parti prenante. En réalité si tu pouvais faire l’effort des investigations et nous apporter une copie de l’accord dealer entre la jeune Vanessa et la magistrate, peut être tes propros aurait migré de la qualité d’afabulation pour la qualité d’affirmation.

  2. C’est très honteux pour la jeunesse qui est prêt à tout pour prétendre réussir, le sang de cet enfant réclamera justice et nous guidera vers la vérité.

  3. C’est vraiment décevant d’entendre certains commentaires des personnes sans coeur que au lieu de la soutenir dise du n’importe quoi. L’ennemi de l’homme c’est vraiment l’homme.triste

  4. Laissez les gens tranquille la CNI est entrain de passer à 15mil tout augmente de façon exponentielle le courant, l’eau, le carburant l’état des routes est honteux mobilisons nous pour le changement en 2025!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kamtogato

Maurice Kamto appelle à l’annulation de l’ordonnance de Paul Biya qui fait grimper les prix de la CNI et des cartes de séjour

Revue Mbala.JPG

La revue de presse camerounaise du lundi 24 juin 2024