in

CHAN 2021 : Mouelle Kombi déclare la guerre à l’incivisme des spectateurs dans les stades

Japoma Inci

Des attitudes irresponsables de certains spectateurs camerounais au stade de Japoma à Douala ont provoqué un rappel à l’ordre du ministre des Sports et de l’Education physique.


Japoma Inci
Incivis à Japoma (c) Droits réservés

Avoir des stades d’envergure international c’est bien, mais savoir les conserver c’est encore mieux. Si cet aphorisme vaut certainement son pesant d’or, nombreux sont les Camerounais qui peinent à l’intégrer. Durant la seconde journée du championnat d’Afrique des nations dimanche dernier au stade de Japoma à Douala, ceux là ont brillé par des comportements de nature à dégrader ce joyau architectural respecté par tout le monde du football.  

Les images de leurs gestes ô combien reprochables ont pullulé sur la toile en mettant qu’ils étaient dénoncés par la plupart des internautes. Dans un communiqué publié le lundi 18 janvier 2021, Narcisse Mouelle Kombi s’est prononcé sur ses dérives non sans avoir pris soin de les énumérer « Il s’agit par exemple du piétinement des sièges, de la pose des pieds sur les accoudoirs et les dossiers, de l’occupation anarchique des places et du dépôt d’ordures sur les emplacements inappropriés […] Ces actes n’honorent pas leurs acteurs et sont répréhensibles », peut-on lire dans ce document.

Pour approfondir :   Ascension du Mont Cameroun 2023 : Le ministre des Sports et de l'Éducation physique lance la 28e édition de la Course de l’Espoir

Celui qui est par ailleurs président du COCAN a tenu à rappeler à l’ensemble des spectateurs la nécessité de sauvegarder la qualité, l’intégrité et la propriété des infrastructures sportives dont s’est donné le Cameroun au prix de nombreux sacrifices consentis par les pouvoirs publics. Mouelle Kombi sait pouvoir compter sur le sens de responsabilité des Camerounais et invite également les volontaires des stades à plus de vigilance.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faustin Archange Touadera

Faustin Archange Touadera : « La République Centrafricaine est notre avenir commun »

Replay : Les Zombies existent-ils réellement ? (Intimes Convictions du Lundi 18/01/2021)