in

Cavaye Yéguié : « Je sais qu’il y a beaucoup de jeunes qui veulent partir du RDPC. Mes chers enfants, attendez… »

Cavaye Yéguié : « Je sais qu’il y a beaucoup de jeunes qui veulent partir du RDPC. Mes chers enfants, attendez… »

Lors de son meeting de lancement de la campagne du RDPC pour les prochaines élections locales prévues en 2020, tenu le 4 novembre 2019 à Maroua dans l’Extrême Nord, le président de l’Assemblée nationale s’est adressé aux jeunes.

Cavaye Yéguié : « Je sais qu’il y a beaucoup de jeunes qui veulent partir du RDPC. Mes chers enfants, attendez… »
Cavaye Yéguié Djibril (c) Droits réservés

 

Cette rencontre qui a eu lieu à la veille du 37e anniversaire de l’accession au pouvoir de Paul Biya, Cavaye Yéguié  était loin de s’imaginer qu’elle allait tourner contre lui.

En effet, les élus du parti au pouvoir ont profité de ce meeting pour exiger de meilleures conditions de vie pour leurs populations.

S’adressant à Cavaye Yeguié, le député RDPC Hamadou Sali a déclaré : « Monsieur le président, on dit que 6 % seulement des élèves à l’Extrême-Nord sont scolarisés. Pourtant depuis 20 ans, nous avons le ministère de l’Éducation de Base, de Mme Hamann à Mme Youssouf ».

Reconnaissant l’échec de la politique du renouveau, son camarade Adji Abdoulaye, a plaidé en faveur d’une campagne de vérité dans le cadre des prochaines consultations électorales. « Nous devons faire la politique de la vérité et non la politique du mensonge, parce que nos populations sont averties. Nos populations savent ce qui se passe, donc il vaut mieux faire une campagne de vérité », a-t-il désiré.

« Monsieur le président, a poursuivi Abdoulaye Adji, trois départements de l’Extrême-Nord ont été détruits ; la région de l’Extrême-Nord est la région de la pauvreté, région du choléra, région du paludisme, des inondations, de la famine, etc. », a-t-il inventorié.

Devant ce chapelet de récriminations, le président de l’Assemblée nationale qui dit avoir connaissance du mal, a sollicité la patience des jeunes.  

« Je sais qu’il y a beaucoup de jeunes qui veulent partir du RDPC. Mais, mes chers enfants, attendez que la situation du pays soit un peu plus calme », a lancé le très honorable Cavaye Yeguié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Une reconnaissance pour Nchout Njoya Ajara dans la ville de Campo

    Cameroun : Une reconnaissance pour Nchout Njoya Ajara dans la ville de Campo

    Accession de Paul Biya au pouvoir : Un ex-militant du RDPC écrit à ses anciens camarades

    Accession de Paul Biya au pouvoir : Un ex-militant du RDPC écrit à ses anciens camarades