in

Carli Lloyd annonce sa retraite internationale

Carli Lloyd

Carli Lloyd, l’une des joueuses les plus titrées de l’histoire de l’équipe nationale féminine des États-Unis (USWNT), va prendre sa retraite internationale

Carli Lloyd
Carli Lloyd (c) Droits réservés

Au cours d’une illustre carrière internationale qui a débuté en 2005, Lloyd a été sélectionnée 312 fois, le deuxième record de tous les temps dans l’histoire des États-Unis et du monde derrière Kristine Lilly qui en compte 354.

Dans un communiqué publié par US Soccer, Lloyd, 39 ans, annonce qu’elle mettra fin à sa carrière internationale avec quatre matches amicaux pour l’USWNT, dont deux en septembre et deux en octobre de l’année en cours.

Elle terminera également le reste de la saison de la National Women’s Soccer League avec le NJ/NY Gotham FC avant de raccrocher ses crampons.

« Lorsque j’ai commencé avec l’équipe nationale en 2005, mes deux principaux objectifs étaient d’être le joueur de soccer le plus complet possible et d’aider l’équipe à remporter des championnats. Chaque jour où je suis entré sur le terrain, j’ai joué comme si c’était mon dernier match. Je n’ai jamais rien voulu prendre pour acquis, surtout sachant à quel point il est difficile d’atteindre le sommet, mais encore plus difficile de rester au sommet depuis si longtemps », a déclaré Lloyd dans un communiqué lundi 16 aout 2021.

Lloyd est l’une des quatre footballeuses internationales à avoir joué plus de 300 fois pour son pays.

Grâce à ses 312 sélections sous cinq entraîneurs différents, l’USWNT a un pourcentage de victoires de 88%.

Lloyd a disputé 25 matchs de Coupe du monde et 22 matchs olympiques, dépassant Lilly pour le plus grand nombre de matchs joués par un joueur de l’USWNT lors d’évènements de championnat du monde. Elle a remporté la Coupe du Monde Féminine de la FIFA à deux reprises et a remporté deux médailles d’or olympiques, le plus récemment une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 après que l’USWNT ait battu l’Australie.

Pour approfondir :   Onana fait des précisions importantes sa rivalité avec Ondoa : «Je lui dois du respect»

L’un de ses moments forts était lors de la finale de la Coupe du monde 2015 alors qu’elle marquait un triplé en première mi-temps en route vers la victoire 5-2 de l’USWNT sur le Japon. Elle remportera le Ballon d’or en tant que meilleure joueuse du tournoi.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pineda Etoo

Samuel Eto’o règle ses comptes avec certaines autorités camerounaises : «On a essayé empêcher mon fils d’intégrer la sélection»

Drogba Didier 11

Très inquiété par la menace Salah-Mané, Drogba réagit déclare : « Je suis foutu »