in

CAN 2016 : Où s’est réfugiée la légendaire ferveur populaire, propre aux Camerounais ?

Où s'est réfugiée la légendaire ferveur populaire, propre aux Camerounais

Dites-moi un peu, vous avez vraiment l’impression que quelque chose de grandiose va se passer au Cameroun?


Où s'est réfugiée la légendaire ferveur populaire, propre aux Camerounais
Où s’est réfugiée la légendaire ferveur populaire, propre aux Camerounais – Crédit photo : Reuters

J’avais promis ne plus faire de déclaration sur la CAN; du moins jusqu’à ce qu’elle débute effectivement et que ses probables frasques parlent pour elle-même – d’ailleurs le vin est déjà tiré. Allez demander aux Egyptiennes! Je fais fi des bus des délégations. Mais bon! Qu’est-ce que vous voulez que je fasse? L’environnement m’y contraint.

Au Seminarland (je suppose qu’on se comprend), à l’heure actuelle, on a plus la tête à organiser des colloques, symposiums et autres séminaires de renforcement de capacités. A quelques minutes de la CAN. D’accord! Nous avons bien fini par comprendre que c’est un subterfuge idéal pour faire allégeance à l’immense génie de nos intellectuels chevronnés. Gloire leur soit rendue, ainsi qu’à leur créateur!!! Une question cependant me lancine l’esprit: où s’est réfugiée la légendaire ferveur populaire, propre aux Camerounais surtout lorsqu’il est question de football? Le sport roi? Notre sport fétiche? Le ciment de l’unité nationale, pour reprendre les mots de la présentatrice du 13h du vendredi 18 novembre sur le Poste National? Celui-là même à qui le Renouveau doit le fondement de son discours politique de ces dernières années? Pour les sceptiques, il n’y a qu’à voir les messages des affiches de la CAN – une grande réalisation – pour se rendre compte de la véracité des faits. Franchement, la visite d’État de certaines personnalités sous nos cieux suscite souvent plus d’engouement que celui observé au moment où je vous parle – allez dire! J’ai comparé la diplomatie au sport.

Ou sont les drapeaux? Aucune caravane de prévue? Est-ce si difficile d’y penser? Est-ce que c’est sorcier? Yes papa jeux de jambes! La honte a vraiment foutu le camp de chez nous. Et les chaines de télé? De radio? Le tapage médiatique c’est pour quand? Les décrochages? Quand vous voyez ça chez les autres vous appréciez; copier vous dépasse? Même copier?! Yeuch!!!!!

Peut-être que je m’y suis pris un peu tôt. La ferveur attendue viendra certainement. On…on…on attend! Peut-être même qu’elle est déjà palpable sur l’application FAN CAN 2016 créée par le MINPOSTEL – accordons volontiers le bénéfice du doute. C’est notre souhait, en tout cas…

Entre temps, le FENAC joue les prolongations avec le show prévu au Musée National. Charlotte DIPANDA, ma pote Denise NAAFA, LARO (c’est une artiste pour connaisseurs) et bien plus encore sur le podium.

Vous êtes de grandes personnes, n’est-ce pas? Je n’en doute pas une seule seconde. Alors, tachez de bien vous tenir: déjections, urines, crachats, papiers et autres sécrétions/objets souillés ou pas; gardez-les pour vous! Notre beau bitume n’en a pas besoin. Je vous aurais prévenu…

“On a voyagé partout dans le monde. On n’a pu trouver une équipe. Qui sait jouer en Afrique… c’est les LIONNES INDOMPTABLES”

Courage les filles!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Rigobert Song sort enfin de son silence et s’exprime pour la première fois sur son Etat de santé.

    Exclusif : Rigobert Song parle de son AVC «Mme Chantal Biya, et le Chef de l’État ont fait tout ce qu’il fallait»

    Usain Bolt

    Usain Bolt : «Clinton Njie l’a prouvé avant moi : on peut être footballeur en courant très vite mais en étant nul»