in

Cameroun : Wilfried Ekanga réagit à la condamnation du Camerouno-allemand Wifried Siewe

Cameroun : Wilfried Ekanga réagit à la condamnation du Camerouno-allemand Wifried Siewe

Dans la nuit du mercredi 28 août 2019, le tribunal d’Ekounou a condamné Wilfried Siewe et quatre autres militants du MRC à propos de la mutinerie de kondengui. Wilfried Ekanga qui a entrepris des actions au niveau de l’Allemagne pour qu’il soit libéré s’exprime sur cette condamnation. Lebledparle.com, vous propose l’intégralité du texte.


Cameroun : Wilfried Ekanga réagit à la condamnation du Camerouno-allemand Wifried Siewe
Wilfried Siewe et sa petite famille – DR

Parce que le Diable s’habille en Crevette

TROIS ANS DE PRISON FERME POUR SIEWE

(Question : « peuple de Crevettonie, mérites-tu qu’on se batte pour toi ? »)

Je vous l’avais dit ! Souvenez-vous de mon texte : « Le Gang de Malfrats ». Il commence par : « C’est un gang de malfrats qui n’aiment que la nuit ». Et là encore, j’ai vu juste. Hier nuit, à une heure impossible, à une heure où tous les démons, de Belzebul à Ezil-Ngan en passant par Zobo-Zibi sont dehors, ils ont condamné Wilfried Siewe et d’autres prévenus.

A 3 ans. TROIS ANS de prison ferme pour : « mutinerie », « tentative d’évasion » et autres loufoqueries.

Tu peux donc venir d’Allemagne en vacances au Cameroun et quelques photos plus tard, tu deviens le Ben Laden local, le plus grand terroriste d’Afrique Centrale et un danger à la sécurité de la patrie. Cette Chère Chérie soigneusement gardée par Son Excellence Paul Biya, Premier Crevettonien, qui nous conduit vers l’émergence à grande vitesse et avec effets visibles au quotidien.

Et donc, voilà le méchant déstabilisateur Wilfried Siewe condamné par les bons patriotes, ceux qui nous ont offert en 2019, la CAN la plus belle de l’Histoire et un réseau autoroutier jalousé de tous. Ce n’est que justice. Le Cameroun restera debout, comme le Rwanda, l’Allemagne, Singapour et les Etats-Unis. Le monde entier nous prend pour modèle et il en restera ainsi.

AU GRAND ROYAUME DES PETITS ZOMBIES

En plus d’avoir été jugés de nuit comme dans toute porcherie qui se respecte, les condamnés n’ont pas eu droit à un avocat, ni à une audition, mais le malfrat qui se fait appeler « juge » a consigné dans ses notes que ce fut le cas, alors qu’on avait rejeté la présence de la défense. Ils subissent donc un verdict sans procès, une accusation unilatérale sans avoir eu l’opportunité de confronter leur version des faits, comme dans tout pays où vivent des êtres (supposés) humains.

Comme si la torture et l’ouverture du crâne subi n’étaient pas déjà assez barbares. Soulignons que les « patriotes » coupables de ces faits ont toujours leurs galons, et se font toujours appeler « chef » sur le lieu de service, ainsi que « papa » à la maison.

Ils veulent le dialogue inclusif, ils veulent la réconciliation, ils veulent le retour à l’école en zone anglophone … mais ils continuent de se mettre dans la tête (s’ils en ont une) qu’ils sont dans un dessin animé japonais où seuls eux sont les bons. Ça s’appelle le manichéisme, ou tout simplement la FOLIE. Tout le monde veut déstabiliser le Cameron, sauf eux, qui en prennent soin depuis 37 saisons de délestage, de manque d’eau et d’infrastructures routières.

L’ENVERS DU DÉCOR

Ce qui n’empêche pas une question de revenir : « ce peuple lui-même, mérite-t-il vraiment qu’on se batte pour lui ? »

Depuis qu’on a créé Facebook et WhatsApp, certains se sont convaincus que cliquer sur « j’aime » et sur « partager » était un combat, et qu’ils allaient entrer dans l’histoire des révolutions africaines parce qu’ils ont un jour « aimé » le texte de quelqu’un d’autre. C’est aussi une forme de sorcellerie. Vous ne semblez pas avoir idée de la PUISSANCE et de la BARBARIE du régime d’en face. Il en faudra bien plus qu’un clic pour le déconstruire.

Même ceux qui vivent en Europe préfèrent se cacher, estimant que c’est le combat « des autres ». Ils sont soucieux de ne pas se découvrir, veulent mener leur « petite vie tranquillement » et ne veulent pas perdre la possibilité de passer à l’aéroport sans encombres. Je suis désolé pour vous, mais sachez qu’en 2019, le plus dur n’est pas d’entrer au Cameroun, le plus dur est d’en ressortir. VOUS N’ÊTES PLUS À LABRI DE RIEN ! C’est une illusion. Wilfried aussi s’était cru à l’abri.

Alors battez-vous pour sortir de là et libérez-vous enfin vous-mêmes. Dans sa chanson « Redemption Song », Bob Marley disait : « EMANCIPATE YOURSELVES FROM MENTAL SLAVERY ! »

L’ACTION ET SURTOUT :

Il y a deux jours, j’ai publié ici le numéro vert du ministère allemand des relations extérieures (49 30 1817 0). Il s’agissait d’appeler tous ensemble afin de saturer la ligne et d’attirer davantage l’attention sur le cas de Wilfried Siewe, qui est aujourd’hui citoyen allemand. J’ai précisé que même si vous parlez anglais, on vous comprendra aisément. Quelque soit le lieu/ pays où vous êtes, le numéro fonctionne.

Tout ce que j’ai eu en retour, c’est 800 « Like », 400 partages, mais moins d’une dizaine de confirmation d’appels.

En clair, même quand on ne vous demande ni votre visage ni votre nom ni votre argent ni votre temps ni votre femme ni votre famille, vous demeurez DES SPECTATEURS !!! C’est une véritable hémorragie.

Appelez simplement et dites : « Je vous contacte pour vous informer du cas d’un de vos compatriotes incarcérés injustement au Cameroun et condamné cette nuit à 3 ans sans procès. Êtes-vous au courant de cette affaire ? »

50 secondes suffisent pour cet exercice.

CINQUANTE SECONDES

Personnellement, je n’aime pas quand on m’écrit : « Courage ». Je n’ai jamais compris ce que ça signifie, ni quel est le sens de « Soutien total ». Lorsque vous dites « Courage combattant », avez-vous déjà eu un jour l’impression de près ou de loin, au Cameroun comme en Europe, qu’il me manquait du courage outre mesure ? Vous écrivez des drôleries qui témoignent en fait de votre paresse à AGIR POUR DE VRAI. Nous sommes un peuple bercé et imbécilisé depuis l’enfance par la Bible et le Coran, qui passe sa vie à croire qu’un prophète viendra les sauver des monstres qui le torturent.

Que celui qui attend le Messie émigre en Israël ou à la Mecque. Ici nous sommes en CREVETTONIE, et livrés à nous-mêmes. Pour preuve, vos prières n’ont pas empêché la peine de nos camarades de s’alourdir. La seule cause fut l’absence, ou l’insuffisance d’actions concrètes. Ce qu’on a appelé le PRAGMATISME.

Gardez donc vos « j’aime » et vos partages pour les Direct-Live de nos femmes « artistes » qui exposent leur poitrine et leurs histoires de lit. Pour l’heure, seul votre pragmatisme est utile

EKANGA EKANGA CLAUDE WILFRIED

(Je ne souhaite qu’un seul type de commentaires sous ce texte : le compte rendu en quelques lignes de ceux qui ont appelé au ministère. Si tu n’as pas appelé et que tu commentes pour ne rien dire, je supprimerai aussitôt ton commentaire … et peut-être toi aussi par la même occasion)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Religion : le Rev. Jacques Ngahane parle de la crise au sein de l’Eglise Evangélique du Cameroun

    Religion : le Rev. Jacques Ngahane parle de la crise au sein de l’Eglise Evangélique du Cameroun

    Obsèques de Dj Arafat : Le comité d’organisation accusé de s’enrichir

    Obsèques de Dj Arafat : Le comité d’organisation accusé de s’enrichir