in

Cameroun : Voici pourquoi le budget du Cameroun est en baisse pour l’exercice 2020

2012 13786 le directeur general du bud

La baisse du budget du Cameroun pour l’exercice 2020 n’est pas bien comprise par l’opinion publique nationale. C’est certainement pour apporter des explications à cette résolution, que Cyrille Edou Alo’o, directeur général du budget a accordé une interview, à nos confrères du magazine Expression économique.

2012 13786 le directeur general du bud
Cyrille Edou Alo’o (c) Droits réservés

Dans cette interview, directeur général du budget explique pourquoi l’enveloppe budgétaire du Cameroun, d’un montant 4951,7 milliards FCFA en 2019, a connu une baisse de 260,3 milliards pour l’exercice 2020.

« Le budget est exposé aux risques externes et internes, qui peuvent influencer sa réalisation. D’où la nécessité de tenir compte de la réalité et des perspectives macroéconomiques en fait, des facteurs socio-économiques internes et externes. Ainsi, au plan externe, nous avons tenu compte entre autres de certains risques qui pourraient peser sur la croissance économique mondiale. Il s’agit notamment des incertitudes liées aux tensions commerciales internationales entre les États-Unis et de la Chine, du ralentissement de la croissance économique chez nos partenaires commerciaux et de la volatilité persistante des prix des produits de base, notamment du pétrole brut et du cacao », justifie Cyrille Edou Alo’o.

Pour approfondir :   Economie : Voici pourquoi ENEO est à vendre

Le directeur général du budget renseigne qu’au plan interne, une persistance de l’insécurité dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest et une détérioration du climat sociopolitique avant et après les prochaines élections législatives et municipales en février 2020 pourraient nuire aux efforts de consolidation budgétaire en cours.

Selon ce responsable, la persistance au cours de l’exercice 2019 des tensions sociopolitiques dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest et l’incendie de la Société nationale de raffinage (Sonara) ont fortement perturbé les activités économiques, entraînant de ce fait une baisse des recettes fiscales. « Tout ceci indique la logique prudentielle dans laquelle ce budget a été élaboré et explique la légère baisse que vous avez constatée », termine le DGB.

Pour approfondir :   Une plainte contre Fritz Ntone Ntone et Emmanuel Neossi au tribunal de grande instance du Wouri pour détournement de fonds


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bile Olivier Eco 1

Olivier Bilé : «La mutation du Fcfa en Eco n’est que supercherie et entourloupe»

MEON V4

Olivier Tchouaffe : «Mathias Eric Owona Nguini est un apologiste de la dictature et du génocide.»