in

Eséka : Le Milliard de la Honte ! (Chronique)

Eséka : Le Milliard de la Honte ! (Chronique)

Lebledparle.com, vous propose la tribune Jean Solaire Kuete Tchoumene sur la redistribution du don présidentiel d’un milliard de F CFA au victime de l’accident de train d’Eséka. Le chroniqueur s’insurge contre les sommes données à certaines victimes.


Eséka : Le Milliard de la Honte ! (Chronique)
Accident Eséka – DR

Nous avons été invités à l’auditorium du Premier Ministère de notre pays pour être humiliés. Ils ont voulu réveiller les souvenirs douloureux du train de la mort et aggraver nos blessures morales et psychologiques. Ils ont voulu, en faisant une grosse pub sur ce don du Chef de L’Etat, se servir de nos malheurs pour garantir leurs bonheurs. Ils ont réussi. Ils ont réussi à nous faire plus de mal avec l’argent (des contribuables camerounais) que nous n’avons pas demandé, qui nous était pourtant destinés pour marquer la solidarité et la compassion du Chef de L’Etat et la nation camerounaise, pour employer leurs termes.

Une belle initiative qui tourne en une vraie comédie, une humiliation de trop, que dis-je une moquerie. Ils se sont moqués du président de la république en mondovision, de la nation toute entière et de nous-même, victimes d’un accident que nous n’avons pas causé. Un drame qu’on pouvait éviter si les gens faisaient bien leur travail. Une catastrophe qui a détruit des vies en centaines, m’a laissé à moi des séquelles. Ce drame déraillement, on peut aisément l’imputer à ses fonctionnaires sans foi ni loi, à leur mauvaise gestion des affaires de la Nation (car un pont s’était écroulé sur l’axe Ydé –Dla, c’était évitable). Ils ont réussi disais-je à nous servir un scandale de plus sous le nez du Chef de L’Etat.

Cependant ce qu’ils ne réussiront certainement pas, c’est échapper à la colère du sang qui crie sur les rails d’Eseka , encore moins à la rétribution du Dieu tout puissant. Ils feront face au tribunal de l’histoire. Les grincements de dents des rescapés et des victimes de ce drame monteront très vite et ils rendront compte tôt ou tard aux destinataires de cet argent débloqué par le Chef de L’Etat. Entre temps, nous disons merci au donateur et lui demandons d’agir pour sauver son honneur.

https://www.youtube.com/watch?v=o_xJoeJeQ-U

Le président de la Commission interministérielle chargée d’encadrer la répartition de la dotation spéciale du chef de l’Etat et les membres de ladite Commission nous doivent plus d’explications sur la distribution de ce Milliard débloqué par le Chef de l’Etat pour assistance aux victimes de l’accident ferroviaire d’Eseka. Bien plus dire comment l’on a pu réussir une aussi piètre organisation de distribution des chèques en faisant attendre toute une journée des victimes pour la plupart encore souffrants et invalides, station debout prolongé, après des voyages tout aussi fatiguant au risque de provoquer d’autres anomalies (beaucoup trainent encore à Yaoundé à la banque pour être payé).

Car Les sommes reçues ce jour-là par les blessés ne correspondent pas aux critères avancés par cette commission qui déclare avoir distribué l’argent des rescapés selon les cas. On s’attendait donc à ce que les blessés graves reçoivent des sommes plus élevés que les autres. Comment comprendre que des victimes avec des handicapes visibles se retrouvent avec des sommes dérisoires (de 30000 à 80000) alors que certains aux blessures légères ont reçu plus du million. Cette répartition me semble louche et suscite un mécontentement général au sein de la communauté des victimes qui envisage déjà des requêtes légitimes.

J’ai personnellement été choqué de voir des gens venus du nord ou de l’extrême nord (évaluez le cout du transport) recevoir 79000 franc Cfa représentant l’assistance du Chef de l’Etat. Et les blessés âgés venus péniblement de l’arrière-pays pour recevoir moins de cinquante mille franc cfa, après toute une journée d’attente. C’est à se demander si la somme distribuée atteignait 500 millions de francs cfa ?

Si cette dotation représente l’assistance de la nation comme l’a dit le président de la commission alors la nation doit exiger une enquête approfondie, un audit sur la gestion de ces fonds. Que les députés de la nation se saisissent de cette affaire au nom de la nation et interpellent le gouvernement sur la question. Une enquête parlementaire sur la gestion de ces fonds est vivement souhaitée. La CONAC doit impérativement se pencher sur la commission mise en cause. Car C’est plus 700 victimes c’est plus de 700 familles concernées par ce scandale. Nous avons le droit de savoir. Je m’associerai à toute actions menée de manière légale par les victimes pour réclamer une enquête sur la gestion de ce don du Chef de l’Etat, du moins pour qu’on en tire des leçons et qu’on prenne des bonnes mesures prochainement !

A mes compatriotes, compagnons du train de la mort, je demande d’essayer d’oublier ce triste épisode. Oublions le plus vite possible cette scène lamentable de remise de chèque qui nous a tous humilié. Dieu nous a aimés et rien ne doit nous faire oublier sa grâce. Rien ! Surtout pas le milliard de la honte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Emprisonnement à vie de d' Ayuk Tabe et cie : Le gouvernement réagit

    Emprisonnement à vie de d’ Ayuk Tabe et cie : Le gouvernement réagit

    Plage de Kribi : Une dizaine de personnes mortes par noyade

    Plage de Kribi : Une dizaine de personnes mortes par noyade