in

Cameroun : Porté en triomphe par le TAS, Pierre Semengue réagit : « Quand on perd un procès, on le perd dignement »

Liga Camer

Le président la Ligue de Football professionnel du Cameroun(LFPC) souhaite une franche attente avec la Fédération camerounaise de football(Fécafoot).

Liga Camer
Général Pierre Semengue  & Seidou Mbombo Njoya (c) Droits réservés

Le 6 août 2020, la LFPC et la Fécafoot ont pris assisté à une audience par visioconférence au sujet du différend qui les oppose au Tribunal arbitral spécial(TAS).

Un peu plus d’un mois après, le TAS a rendu son verdict. La ligue de football professionnel a été réhabilitée contrairement à la décision de Seidou Mbombo Njoya de la supprimer.

Toute décision qui ne qu’arranger le général Pierre Semengue : « J’avais promis lors d’une conférence de presse que j’irai jusqu’au bout. Les gens pensaient que j’allais agir comme un militaire. Je n’ai pas voulu agir comme un militaire, encore qu’un militaire doit rester dans la légalité. Donc j’ai voulu suivre les lois et les règlements, jusqu’au tribunal suprême, en matière de Sport », s’est-il félicité dans les colonnes du journal Le Jour en kiosque le 15 septembre 2020.

Pour approfondir :   Mandanda officiellement relégué 2e gardien, un ancien du club dénonce un grand manque de respect

De ce fait, l’homme du 6 avril 1984 invite l’instance faitière du football camerounais à respecter les décisions du TAS :« Je voudrais que la Fécafoot prenne acte des décisions prises et que tout soit rétabli en bonne et due forme. Et qu’elle annule tout ce qui avait été fait à cet effet à savoir, la mise en place d’un Comité technique transitoire », souhaite-il.

Par ailleurs, pense le militaire, il faut passer l’éponge sur le passé et partir à nouveau sur de nouvelles bases : « Il faudrait même que je dispute avec la FECAFOOT, parce qu’ils ont suspendu la ligue, y compris les clubs. Ça veut dire que les clubs étaient suspendus. Comment a-t-on alors organisé un championnat avec les clubs suspendus ? Voilà une autre chose. Donc je voudrais vraiment qu’on s’asseye avec la FECAFOOT pour régler le problème, sans faire beaucoup de bruits. Ils ont perdu, ils ont perdu. Quand on perd un procès, on le perd dignement. Je suis prêt à relancer la saison. Il faudrait tout simplement que toute l’organisation soit très rapidement, mise sur pied », a-t-il désiré dans le journal d’Haman Mana.

Pour approfondir :   Le directeur sportif de l’Inter Milan déclare André Onana intransférable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gbagbo Soro

Côte d’Ivoire : Réactions de Simone Gbagbo après la proclamation de la liste des candidatures retenues

paul biya et militants rdpc

Élections régionales 2020 : Les profiles écartés du processus des investitures des rangs du RDPC