in

Cameroun/Médias : Garga Haman Adji est l’invité de Jean-Bruno Tagne ce mardi dans la Grande Interview

presidentielle 2018 garga h

Le présentateur de l’émission l’a annoncé ce lundi dans les réseaux sociaux.


presidentielle 2018 garga h
Garga Haman Adji – DR

Ce mardi 14 août 2018, dès 21h sur Canal 2 International, Jean-Bruno Tagne va recevoir le candidat à la présidentielle du 7 octobre prochain. Au cours de l’émission, le coordonnateur de l’émission à côté du programme du Président de l’Alliance Démocratique pour le Développement (ADD), va aborder plusieurs autres sujets : l’idée d’une coalition de l’opposition pour cette élection, de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Le troisième à la dernière élection présidentielle, donnera également sa version de ce qui s’est passé le 7 août dernier sur le plateau « 100% présidentielle » de la CRTV animé par Aimé Robert Bihina … Il n’aurait pas été briefé sur la rubrique « Followers ». Une rubrique qui devait être présentée par Cathy Toulou Elanga. La rubrique « Followers » donne les tendances du débat vu par les réseaux sociaux. Une situation qui va faire sortir de ses gongs Garga Haman. Ce dernier va menacer de quitter le plateau si la journaliste Cathy Toulou Elanga ne libère pas son siège. Ce qu’elle a fait.

Pour approfondir :   Drame de Bafoussam : Un faux sinistré interpellé

Une situation qui entraîne un soulèvement sur les réseaux sociaux, surtout des journalistes, au point d’évoquer l’embargo médiatique sur le candidat. « Le SNJC appelle tous les journalistes à boycotter toute émission dans laquelle le candidat Garga Haman Adji serait invité jusqu’à ce que ce dernier présente solennellement des excuses à toute la presse », indiquait la DECLARATION DU SNJC.

Pour rappel, l’ancien Ministre de la fonction publique dans l’édition du 9 août de Mutations, il s’est expliqué sur cette affaire de l’expulsion de Cathy Toulou Elanga. « Rendu en mi-temps de l’émission, le présentateur invite sur le plateau une dame que je ne connais pas et qui, déclare-t-il, elle va signer la chronique des réseaux sociaux. J’ai tout de suite cru à une jonglerie, à un piège. L’idée qui m’a traversé l’esprit est qu’il s’agit d’une militante de l’Udc, qu’on tente de substituer à Sam Baka. Sinon, pourquoi ne s’est-elle pas assise à côté d’Aimé Robert Bihina pour présenter sa rubrique ? Je répète que l’émission devait se résumer à un face-à-face entre Fame Ndongo et moi. J’ai donc demandé qu’on éconduise la dame. Je suis surpris que le jour d’après, les gens déplacent le débat sur le terrain de la religion ou du féminisme. Ces gens-là ont tous tord ! Je respecte tous les êtres humains, hommes comme femmes. Je suis marié. J’ai une mère et des filles dont l’une est journaliste», avait-il dit.

Pour approfondir :   Coronavirus : Des précisions sur le 5ème cas confirmé au Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Celestin Djamen 2

Cameroun : Maurice Kamto nomme Célestin Djamen au sein du MRC

Maurice Kamto message nation 2017 mrc

Cameroun : Maurice KAMTO condamne les attaques contre OWONA NGUINI