in

Cameroun : Maurice Kamto annonce de nouvelles marches pour le mois de juin 2019

Cameroun : Maurice Kamto annonce de nouvelles marches pour le mois de juin 2019

Dans un document de six pages cosigné par Maurice Kamto, Penda Ekoka, A. Dzongang et P. E Kingue ils informent la présidence de la République, le SG des Nations unies, le président de la commission de l’Union africaine et son homologue de l’Union européenne sur de nouvelles marches, a appris Lebledparle.com


Cameroun : Maurice Kamto annonce de nouvelles marches pour le mois de juin 2019
Maurice Kamto – DR

Malgré leur incarcération, depuis quatre mois l’opposant Maurice Kamto, président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), et ses leaders alliés Christian Penda Ekoka, Albert Dzongang et Paul Eric Kingue, ont cosigné le 10 mai depuis la prison principale de Kondengui à Yaoundé, un document dans lequel ils appellent leurs partisans à marcher.

« La situation de notre pays, le Cameroun n’a cessé d’empirer depuis que nous avons tiré la sonnette d’alarme, en particulier par les marches pacifiques du 26 janvier 2019. Aucune amorce de solution n’a été faite dans aucun domaine alors que tout n’est qu’urgence dans notre pays. » Écrivent-ils.

Ils informent que les marches blanches pacifiques reprennent le 1er juin et le 8 juin dans la ville de Yaoundé pour demander entre autres la libération immédiate et sans condition de Maurice Kamto et Cie ; la réforme consensuel du système électoral. Ils disent également « non à l’exclusion déguisée du MRC et de ses partis alliés du jeu politique »; « non à la succession de gré à gré au somment de l’Etat »; « oui à l’audit de la gestion calamiteuse des milliards de la CAN TOTAL 2019 »,  entre autres, soit 12 points.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Mercato politique : Malmené par Atanga Nji, Cabral Libii rejoint le PCRN

    Mercato politique : Malmené par Atanga Nji, Cabral Libii rejoint le PCRN

    Richard Makon : « Un conflit est aussi une opportunité de progrès »

    Richard Makon : « Un conflit est aussi une opportunité de progrès »