in

Cameroun : Marafa H. Yaya porte plainte contre Eric Kingué et la chaine de Télé STV

Marafa H. Yaya (Droite) porte plainte contre Eric Kingué ( Gauche) et la chaine de Télé STV

Dans une mise au point signée du 9 décembre et adressée au Directeur des programmes de la télévision STV, Marafa Hamidou Yaya réagit aux accusations avancées par Paul Eric Kingué lors de son passage sur cette télévision.


Marafa H. Yaya (Droite) porte plainte contre Eric Kingué ( Gauche) et la chaine de Télé STV
Marafa H. Yaya (Droite) porte plainte contre Eric Kingué ( Gauche) et la chaine de Télé STV

Invité jeudi 01 décembre sur les antennes de STV dans l’émission « Entretien avec… », L’ancien Maire de Njombé Penja accusait sans retenu Marafa Hamidou Yaya d’être l’une des causes de sa déscente aux enfers. L’ancien prisonnier était revenu largement sur les conditions de son arrestation aux allures de film hollywoodien le 27 février 2008 – au lendemain des manifestations liées aux émeutes de la faim au Cameroun. Dans cette émission il a accusé ouvertement l’État du Cameroun d’avoir voulu le tuer. Pour Eric Kingue « Le plan qui était arrêté était que je sois tué et qu’on me présente comme un voyou à la tête d’une horde de bandits » déclarait-il dans ce programme.   « C’est en recherchant la répartition de cet argent (Impôts des Plantations du Haut Penja, Ndlr) que je me rends compte que le Ministre Marafa avait annuellement 500 millions dans cette affaire ; le gouverneur était à 250 millions par an… Bref cet argent était réparti et allait dans les poches des individus. Alors j’ai donc compris que je venais de taper les pieds dans la fourmilière, d’où ma descente aux enfers.» S’est-il confié.

Pour approfondir :   Marches du 22 septembre : L’avocat de Maurice Kamto dénonce la tuerie de deux manifestants

Dans sa lettre, Marafa Hamidou Yaya  dément ces accusations de l’ancien Maire et rassure ne pas être au courant de ses démêlés avec la justice. «  Je ne connais pas l’ancien maire que je ne l’ai jamais rencontré et je déments formellement son affirmation selon laquelle je l’avais reçu en audience à mon cabinet.» explique l’ancien ministre, actuellement en prison dans le cadre de l’opération épervier.

« Pour ce qui concerne l’accusation relative aux prétendus paiement que j’aurai reçu de la PHP (Plantation du Haut Penja, ndlr), j’affirme que je n’ai jamais obtenu de cette société ne serait-ce qu’un doigt de banane et encore moins des centaines de millions de CFA. Je déments donc formellement les élucubrations de l’ancien maire. » Poursuit Marafa, qui invite par ailleurs les actionnaires et autres responsables de la PHP à publier les éléments dont ils pourraient avoir connaissance et qui pourraient accréditer les accusations de Eric Kingué. « Le ministère de l’Administration territorial et de la Décentralisation n’a pas compétence pour traiter des questions relatives aux impôts et taxes. Ce domaine relève du ministère en charge des Finances » écrit le ministre qui confirme avoir suspendu en 2008, l’ancien Maire de ses fonctions à Penja.

Pour approfondir :   Après les Canal 2'Or 2017, Chantal Biya, présidera le défilé du 08 mars au Cameroun

Dans son droit de réponse, l’ancien ministre annonce qu’il va porter plainte pour diffamation. «  Compte tenu de ce qui précède, j’ai demandé à mon avocat de déposer une plainte pour diffamation par voie de presse contre l’ancien maire et contre STV » 

Lebledparle.com vous propose de nouveau une attitude de Paul Eric Kingué sur STV

https://www.youtube.com/watch?v=MlFD8ZvwRu8


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lutte contre Boko

Cameroun : L’armée désamorce trois mines à l’Extrême-Nord

Kabila

RDC : Le gouvernement ordonne une coupure des réseaux sociaux et des émissions à caractère politique dès dimanche