in

Cameroun : Les pas de danse de L’Hon. Cabral Libii endiablent la foule

Cabral danse

L’honorable Cabral Libii a arraché les acclamations de la foule après la remise des attributs à l’Assemblée nationale.

Cabral danse
Cabral Libii en liesse (c) Droits réservés

 Ce lundi 16 mars 2020, avait lieu à l’hémicycle de Ngoa-Ekellé, la remise des attributs aux 167 députés proclamés élus en attendant de connaitre les 13 autres à l’issue du scrutin partiel des 11 circonscriptions électorales du Nord-Ouest et Sud-Ouest le 22 mars prochain.

Après la cérémonie tenue sous les auspices de la doyenne d’âge de la chambre basse du parlement Laurentine Mbédé, les heureux élus ont eu droit aux séances de photos et de festivités avec les collègues et membres de la famille.

Pour approfondir :   Crise anglophone : Le MRC plaide une fois de plus en faveur d'un dialogue politique inclusif

C’est dans ces circonstances que l’honorable Cabral Libii, député du Parti camerounais pour la Réconciliation nationale(PCRN) a esquissé quelques pas de danse du rythme Assiko devant une foule toute en liesse venue soutenir l’heureux élu.

Dans les mêmes circonstances, l’on aperçoit son collègue l’accompagner dans son élan de joie, une manière de savourer la victoire car c’était un travail de longue haleine !

Pour rappel, au vu des résultats du scrutin du 9 février 2020 publiés par le Conseil constitutionnel, le PCRN a glané cinq sièges à l’Assemblée nationale sans compter le nombre de mairies.

Pour approfondir :   Cameroun: Transparency international dit n’avoir délégué aucun observateur pour la présidentielle 2018 [VIDEO]

Et voilà que le rêve du candidat sorti troisième à la présidentielle du 7 octobre 2018 sera enfin réalisé. Lui qui, avant le double scrutin affirmait qu’il serait plus porté à aller « contrôler » que voter les lois à l’Assemblée nationale.

Bon vent honorable !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CaptureMort de corona

France: un Camerounais décède de coronavirus

Songwe Vera CEA

Vera Songwé s’inquiète des effets négatifs du Covid-19 sur la croissance en Afrique