in

Cameroun : Le parti de Paul Eric Kingué ne participera pas au défilé du 20 mai

Paul Eric Kingue scaled

C’est la substance d’un Communiqué de Presse du Mouvement patriotique pour un Cameroun  nouveau (MPCN) –parti de l’ex-maire de Djombé-Penja Paul Eric Kingué, allié de Maurice Kamto – publié ce 16 mai 2019.

                                    Paul Eric Kingue
Paul Eric Kingué lors d’un meeting de campagne du MRC à Douala – (c) DR

Me René Manfo, premier vice-président national du parti Chargé du Contentieux et des Affaires juridiques qui signe le Communiqué dénonce « l’arrestation et la séquestration arbitraire de nos leaders dont Paul Éric Kingue, Président National de notre parti politique le MPCN , ainsi que le Professeur Maurice Kamto Président du MRC, beaucoup d’autres alliés et militants du MRC ».

Par ailleurs, selon le MPCN, « il se trouve que, depuis 2016, la volonté de la partie anglophone s’est radicalisée dans une idéologie sécessionniste du fait de l’entêtement d’une elite politique peu souciant du marginalisme opérant dans notre pays et dont, le dénouement est un sujet à caution. Plutôt que trouver une issue favorable, notre pays s’enlise malencontreusement dans une crise qui, aujourd’hui endeuille continuellement nos familles, laissant veuves et orphelins dans l’émoi. »

Par conséquent, « la commémoration d’une unité déchirée par une volonté séparatiste a perdu toute son objectivité et sa splendeur festive. Par ailleurs, l’emprisonnement des hommes politiques sous l’unique et inique prétexte d’une démocratie battue en brèche, n’augure pas la volonté du vivre ensemble telle que les pouvoirs publics veulent laisser entendre. »

Ce parti rejoint ainsi les deux grands partis de l’opposition que sont le MRC et le SDF, qui ont décidé de ne pas prendre part aux festivités marquant la célébration de la 47ème édition de la Fête de l’Unité nationale ce 20 mai 2019. A ceux-ci, il faut ajouter le CPP de Kah Walla, entre autres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Atanga Nji sur F24

Crise anglophone : Invité sur France 24, Atanga Nji contredit le premier ministre Dion Nguté

Paul Biya poutine

Cameroun : la « fausse » lettre de Vladimir Poutine à Paul BIYA