in

Cameroun : Le mandat des députés sera prorogé d’un an

assemblee nationale 2

Le gouvernement camerounais a déposé à l’assemblée nationale sur la table des Députés, le projet de loi portant prorogation du mandat des députés ce mardi 26 juin 2018. Le projet de loi y relatif déposé par le gouvernement et reçu par la conférence des présidents et en examen.


assemblee nationale 2
DR

Cette prorogation du mandat des députés a pour objectif d’éviter l’enchevêtrement des élections au Cameroun, étant entendu que la dernière présidentielle a eu lieu au Cameroun s’est tenue le 09 octobre 2011.  Il convient de souligner aussi que les municipales et les législatives datent du 03 novembre 2013. Et comme tel, les mandats du président de la république, des députés et des conseillers municipaux devraient en principe s’achever dans une période comprise entre mi-octobre et début Novembre. Cependant le gouvernement ne veut pas procéder à des élections générales, parce que « sur le plan technique et opérationnel, serait de nature à porter atteinte à la sérénité des scrutins, et d’autre part à permettre une organisation plus sereine des différents scrutins », comme l’indique le projet de loi porté à l’attention des Députés.

Pour approfondir :   Owona Nguini : « Il paraît fondamental de poser et consolider le vivre-ensemble au Cameroun »

Il n’est pas exclu aussi que le mandat des conseillers municipaux soit repoussé.

Pour rappel, le projet de loi soumis à l’examen des députés a déjà parcouru toutes les étapes préalables prévues à l’article 15(4) de la constitution à savoir, que des consultations ont été menées et des avis motivés du président de la cour constitutionnelle, des bureaux de l’Assemblée Nationale et du Sénat ont été transmis au président de la république. A cet effet, dans une lettre signée du 13 juin, et partagée sur les réseaux sociaux, le chef de l’Etat Paul Biya demande au président du Sénat de convoquer les sénateurs pour une prorogation des élections législative en octobre 2019.

Pour approfondir :   Médias : Ernest Obama veut encore défier le Conseil national de la Communication (CNC)

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

henri barlerin

Cameroun : démenti des prétendus financements octroyés par les américains à certains candidats à l’élection présidentielle 2018

bidound mpkwatt 1

Cameroun: Le Gouvernement sort la CCA dans la résolution du contentieux sportif