in

Cameroun : La suspension de la prime de « technicité agent technique » aux médecins a été ordonnée par Manaouda Malachie

Malachie Camer

Lebledparle.com l’a appris dans un courrier du ministre de la Santé publique à son homologue des Finances en date du 23 juillet 2020. 

Malachie Camer
Manaouda Malachie (c) Droits réservés

 « Le Décret de 2002 a supprimé cette prime de technicité pour créer 3 primes (technicité corps-santé, santé publique, astreinte) dont la somme totale des trois dépasse 40 000 FCFA. Disons qu’il y avait un doublon dans les salaires. Si l’Etat doit appliquer la règle, on devrait faire un redressement à tous les fonctionnaires qui en bénéficiaient. Ce qui ne se fera pas. Chacun peut consulter son bulletin de solde, et se rendra compte qu’il percevait 2 primes de technicité », c’est ce qu’a confié Sylvain Nga Onana à notre confère d’Echos Santé.

Cette explication du président de l’ONG Cap/santé est renchérie et attestée par le Dr Manaouda Malachie dans une formulation épistolaire à destination de Louis Paul Motaze.

Pour approfondir :   Cameroun : Un livre qui fait l’apologie de l'Ambazonie retiré du programme scolaire

La lettre du premier au second porte objet de « suspension de la prime de technicité agent technique perçue par les fonctionnaires de certains corps de la santé ».

Une demande qui a reçu un écho favorable par le destinataire car les médecins ont constaté un manque de 2400F lors de la perception du salaire mensuel. Ce qui a provoqué un tollé dans la corporation au point où « Le Collectif des médecins indignés » s’est formé et a saisi le chef de l’Etat.

Mais en réalité, a mentionné la correspondance du Minsanté, la suppression de ladite prime participe de l’opération d’assainissement du fichier solde de l’Etat lancée par le gouvernement depuis quelques années.

Pour approfondir :   Aboya Manassé : « La CAF est une organisation mafieuse »

D’ailleurs, la lettre de Manaouda Malachie trouve son fondement sur des dispositions du décret N°2002/042 du 4 février 2002, fixant les modalités d’attribution et le montant des primes allouées aux fonctionnaires des corps de la santé publique.

Ci-après, l’intégralité de la lettre de celui qui est au centre de la lutte contre le coronavirus.

Salaire Manz.jpg

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cameroun : Le SIME annoncé à Yaoundé au mois de septembre

OBAC Cam

Cameroun : Le scénario de la fuite des épreuves au Baccalauréat s’assimile au riz d’Orca