in

Cameroun : La revue de presse du mercredi 5 octobre 2022

Cameroun : La revue de presse du mercredi 5 octobre 2022

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue de presse, édition de ce 5 octobre 2022. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, la quintessence des informations parues dans les kiosques ce jour au Cameroun.

Notre fenêtre ce matin s’ouvre avec l’acquittement de l’ancien recteur de l’université de Douala, Pr Dieudonné Oyono par le Tribunal criminel spécial. Poursuivi pour des faits de détournement des deniers publics avec deux anciens caissiers de l’Université de Douala lors des Jeux-U de 2014, l’ancien recteur vient d’être acquitté par les juges. Les détails sont à lire dans les colonnes de Mutations dans sa publication de ce matin.

Le journal Émergence parle de la riposte gouvernementale contre le Covid-19 et nous apprend que le gouvernement a procédé à l’allègement des mesures sanitaires qui avaient été instaurées aux frontières (aériennes, maritimes et terrestres). Notre confrère cite pour source, une correspondance du ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, adressée à son collègue des Transports (Mintransports), Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe. Dans celle-ci, lit-on, le Minsanté indique que « les tests PCR ne seront plus systématiques à la sortie du territoire camerounais, mais seront requis en fonction des exigences du pays de destination ».

Le quotidien l’Économie tente d’expliquer pourquoi l’inflation continue de progresser dans les villes camerounaises de Douala et Yaoundé. Dans ce chapitre, l’on apprend que la situation est due au prix des produits alimentaires qui ont augmenté en glissement annuel de 14,9%. Par rapport au mois précédent, peut-on lire, le niveau général des prix a augmenté de 0,7% en août 2022, en lien notamment avec la hausse des prix des produits alimentaires de 1,1% et l’accélération des coûts de l’enseignement (frais de scolarité en l’occurrence) de 2,3%.

Toujours en économie, EcoMatin de ce matin fait savoir qu’au 31 août 2022, le stock des réserves en devises de la Cemac a connu une hausse de 1 367 milliards de FCFA (+23%). Selon les données de la Beac à découvrir dans les colonnes du bihebdomadaire, ledit stock se chiffre désormais à 5 980 milliards de F contre 4 613 milliards un an plus tôt. Une progression en mettre en lien à l’augmentation des prix du pétrole sur les marchés internationaux mais aussi et surtout grâce à l’application ferme de la politique de rapatriement des recettes d’exportations que la Beac a étendu, cette année, aux entreprises du secteur extractif.

Le journal Essingan parle de la coopération Cameroun – France et peint le visage d’un nouveau deal entre les deux États. Des informations à ce confrère, l’on apprend que le nouvel ambassadeur de France au Cameroun, Thierry Marchand va s’employer à relancer la coopération en matière de sécurité et de défense avec son pays d’accueil, voire implémenter la redynamisation amorcée des échanges économiques.

Terminons avec cette bonne nouvelle contenue dans Diapason de François Mboke en kiosque. Le journal annonce en grande Une ce jour que la Banque centrale, est dans un processus qui vise à rendre disponible de manière incessante, les pièces et la petite monnaie dans la sous-région. « La Beac confirme l’arrivée de nouvelles coupures à dévoiler en novembre prochain lors du cinquantenaire de la Banque qui se tiendra au Tchad », peut-on lire.

Abonnés de la revue de presse, c’est ici que prend fin cette revue de la presse. Merci d’avoir encore été des nôtres. À demain pour un nouvel exercice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Dieudonné Oyono acquitté au TCS

    Dieudonné Oyono acquitté au TCS

    Christian Bomo Ntimbane : Au Cameroun, « on continue former les hommes en tenue à la brutalité coloniale »

    Christian Bomo Ntimbane : Au Cameroun, « on continue former les hommes en tenue à la brutalité coloniale »