in

Cameroun : La revue de presse du mardi 4 octobre 2022

Cameroun : La revue de presse du mardi 4 octobre 2022

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue de presse, édition de ce mardi 4 octobre 2022. Comme tous les matins, retrouvez l’essentiel des informations parues dans les kiosques au Cameroun ce jour.

Démarrons notre exercice ce matin avec Cameroon Tribune qui parle de la professionnalisation dans l’enseignement supérieur au Cameroun. Depuis l’introduction du système LMD, constate le journal en kiosque, l’État s’attèle à offrir aux jeunes, des universités publiques et des institutions privées, des formations adaptées aux exigences, et besoins du marché de l’emploi. En ce jour de rentrée académique 2022 – 2023, Cameroon Tribune braque les projecteurs sur les filières les plus porteuses de cette dynamique. Le focus est à lire de la page 19 à 25.

Dans son numéro paru en kiosque ce matin, le journal EcoNews parle de l’inflation en zone Cemac. Suivant son récit, la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), l’institut d’émission commun aux six États de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale), a une nouvelle fois revu à la hausse deux de ses principaux taux directeurs. Le taux d’intérêt des appels d’offres (TIAO) passe de 4% à 4,5%. Cette rémunération, indique notre confrère, perçue par la banque centrale pour fournir de la liquidité aux banques commerciales augmente ainsi de 0,5 point. Le taux de la facilité de prêt marginal, qui est la rémunération de la banque centrale lorsqu’elle fournit de la liquidité aux banques commerciales pour une durée n’excédant pas 24 heures, passe de 5,75% à 6,25%.

En énergie, le quotidien L’Économie fait savoir ce matin que la Sonatrel,  le transporteur national d’électricité, a prescrit l’accélération des travaux au poste haute tension de Nyom 2 à Yaoundé dont le taux d’exécution se situe à date à 70%. Selon Mbemi Nyaknga directeur général de la Sonatrel qui s’exprime dans les colonnes du journal, ce poste doit être opérationnel avant la mise en service machine de production au barrage de Nachtigal, prévue en juillet 2023.

À lire aussi dans les kiosques ce matin, InfoMatin. Dans son édition du jour, le journal de Dieudonné Mveng renseigne que l’Oapi a signé un contrat d’accréditation en faveur de l’Irad. La convention de partenariat parafée à Douala le 15 septembre dernier, reconnait à l’institut, la compétence de mener avec succès des tests ou examens de DHS en Afrique.

Sortons de cet exercice ce matin avec La Voix des Jeunes qui nous apprend que l’hôpital de district de Meyomessala dans la région du Sud, s’abreuve à la source de Laquintinie. En effet, explique notre confrère, dans le cadre de l’amélioration de la qualité des soins, le ministre de la Santé a prescrit un accompagnement de Laquintinie à l’hôpital de district. Les détails sont à lire dans les kiosques.

Chers abonnés, merci de nous avoir renouvelé votre confiance ce matin. À demain pour une nouvelle édition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Les résultats du concours des villes propres

    Cameroun : Les résultats du concours des villes propres

    Luther Méka : « Le retour de l’énergie à l’Université de Douala n'est qu'une stratégie pour contraindre le recteur de signer une reconnaissance de dette »

    Luther Méka : « Le retour de l’énergie à l’Université de Douala n’est qu’une stratégie pour contraindre le recteur de signer une reconnaissance de dette »