in

Cameroun : La revue de presse du lundi 7 novembre 2022

Capture 1

Très chers abonnés, heureux de vous retrouver en cette nouvelle semaine, pour vous servir votre revue de presse quotidienne. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel à retenir des informations parues en kiosque ce matin.

Les souscriptions sur l’appel public à l’épargne (APE ou IPO) de la Société Gabonaise de réassurance (SCG-Ré) se sont officiellement ouvertes le 1er novembre 2022 et devraient s’achever le 30 du même mois. À travers cette opération, indique EcoMatin, SCG-Ré veut porter son capital social de 10 à 15 milliards de FCFA par le biais de l’émission de 250.000 nouvelles actions d’une valeur nominale de 20.000 FCFA. « Une délégation de l’entreprise conduite par Adrew Gwodog, l’administrateur Directeur Général, s’est rendue à Douala le 4 novembre dernier pour tenter de convaincre les investisseurs camerounais, réputés actifs sur le marché financier régional. Les titres souscrits seront cotés à la Bvmac ceci permettra aux détenteurs des titres de les céder et dégager éventuellement une plus-value », peut-on lire dans le décryptage que propose EcoMatin en kiosque ce matin.

Pour approfondir :   Minefop : Issa Tchiroma Bakary dénonce un groupe d’arnaqueurs qui se fait passer pour son ministère

La célébration des 40 ans de règne de Paul Biya à la magistrature suprême se poursuit dans la presse ce matin. Cameroon Tribune dans son édition du jour, donne 40 raisons de fêter. « De nombreux Camerounais, des militants du RDPC, et des partis alliés ont fêté hier, avec ferveur et enthousiasme, sur l’ensemble du territoire national, le 40e anniversaire de l’accession à la magistrature suprême, du président de la République, Paul Biya », peut-on lire dans le journal.

Le fils du chef de l’État a profité de cette journée pour mettre la capitale régionale du Nord en « liesse », nous fait savoir Essingan. Selon ce qu’explique notre confrère, Franck Biya y a été dépeché dans cette partie du pays par son père pour commémorer avec les populations, ce jour anniversaire. Le récit d’Essingan est à lire ce matin.

Le quotidien l’Economie de Thierry Ekouti fait savoir que la transformation locale du bois reste faible. Dans le détail, notre confrère informe que le pays transforme seulement 36% de sa production. « Après l’annonce de l’interdiction d’exportation des grumes à partir de 2023, des mesures ont été prises pour doper le secteur ». C’est à lire en page 3 du journal spécialisé dans des questions économiques.

Pour approfondir :   Jeux de Francophonie : le Cameroun fait un grand pas vers les demi-finales

Le Témoin de Francis Bonga fait savoir qu’à l’occasion de la célébration des 40 années de l’accession de Paul Biya à la tête de l’Etat du Cameroun le 6 novembre dernier, le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Joseph Lé, a publié un ouvrage. Le livre revient sur les «progrès» réussi par le Cameroun sous la présidence du chef de l’Etat, Paul Biya.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coco et Francis Mvemba

Francis Mvemba : « J’ai prié pour avoir la pluie qui s’appelle Coco Emilia, je dois en assumer la boue qui s’appelle son comportement »

Les Unes ce matin

Cameroun : La revue de presse du mardi 8 novembre 2022