in

Cameroun : La CDC supprime 11 000 emplois à cause de la crise anglophone

cdc crise

À cause de la crise sociopolitique dans les régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest, 11 000 emplois ont été supprimés à la Cameroon development corporation, a appris Lebledparle.com de sources médiatiques.


cdc crise
CDC – capture photo

D’après nos confrères d’APA News qui ont relayé l’information, Ces emplois supprimés représentent 50% des effectifs de cette entreprise publique qui, avec 22 000 salariés, est le deuxième plus gros employeur du pays après l’Etat.

Même ceux qui possèdent encore un emploi, n’ont pas une situation reluisante. Certains agents comptabilisent douze mois d’arriérés de salaire, tandis que 60 employés ont déjà été tués à cause de cette insécurité sociale.

Pour approfondir :   La coopération entre le Cameroun et la Chine s’enrichit de 05 nouveaux accords

D’après des sources internes, il faut actuellement 9,3 milliards de FCFA pour payer des arriérés.

La situation est « catastrophique », a indiqué la direction générale au terme d’une séance de travail avec les représentants du personnel.

Le chiffre d’affaire de la structure a baissé. La CDC est passée de 60 milliards de FCFA à presque 2,5 milliards de FCFA. L’entreprise tourne à moins de 10 % de ses capacités

La CDC dont l’essentiel des plantations se trouve dans la région du Sud-ouest est menacée par la faillite, l’entreprise qui produit entre autres, l’hévéa, la banane et le l’huile de palme n’exporte plus rien depuis un an.

Pour approfondir :   Le Tchad intègre le top 5 des plus grands clients du Cameroun : découvrez le classement complet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jean Pierre Kedi

Entreprises publiques : Après 9 ans de fonction, le DG de l’ARSEL dépose sa démission auprès du Ministre de l’Eau et de l’Energie

Universite de Yaound I

Insécurité : Une étudiante agressée au sein du campus de l’université de Yaoundé I