in

Crise anglophone : des hommes armés attaquent des agriculteurs à Tiko

plantain

Scène de panique ce mardi 19 février dans les plantations de la Société des plantations de Mbanga (SPM), à Tiko dans le Sud-Ouest, apprend Lebledparle.com.


plantain
Illustration- DR

Au cours d’une attaque perpétrée par des hommes armés encore non identifiés, au moins six employés de la Société des plantations de Mbanga ont été mutilés alors qu’ils accomplissaient leurs tâches.

Selon des informations parvenues à la rédaction de Lebledparle.com, ces assaillants ont coupé les mains des victimes, les doigts des mains avant de les disperser. Ces derniers ont été accueillis dans des structures médicales de la ville de Tiko où elles reçoivent actuellement des soins.

Pour approfondir :   Coronavirus : L’Etat du Cameroun autorise le retour des français dans leur pays

Plus récemment encore, c’est une douzaine d’employés de la Cameroon Development Corporation (CDC) qui avaient été mutilés en janvier dernier, à la suite d’une attaque de présumés sécessionnistes. Les victimes avaient également vu leurs doigts coupés et des entailles à divers endroits du corps. La Cameroon development corporation qui possède de vastes plantations agricoles dans ces régions, est depuis le début de cette crise en très grande difficulté. En juin 2018, elle réduisait de 50% ses salaires.

Pour approfondir :   Cameroun : Divorce entre la compagnie d’assurance Activa et la Sonara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SG adjoint

Crise anglophone : Le domicile du Secrétaire général adjoint de la Présidence incendié à Bangem

medicament Iclusig

Cameroun : Le Ministère de la santé interdit la vente d’un médicament anticancéreux