in

Hugo Broos : « Ce n’est pas parce qu’on a gagné la CAN qu’on est forcément une très grande équipe »

Hugo-Broos-en-conférence-de-presse

Le sélectionneur des Lions Indomptable l’a fait savoir hier (ndlr 04-09-2017) en conférence de presse après le nul contre le Nigéria 1-1

Hugo-Broos-en-conférence-de-presse
Hugo Broos, Sélectionneur des Lions Indomptables-DR

C’est de notoriété publique, Hugo Broos n’a pas sa langue dans la poche. Qu’il s’agisse de l’encadrement au tour des Lions ou des prestations de ses propres joueurs, le technicien belge n’hésite pas à critiquer quand le besoin se fait ressentir. Au terme de cette double confrontation face aux Super Eagles, il a clairement identifié les faiblesses de son équipe et n’y va pas du dos de la cuillère pour condamner ces mauvaises prestations : «Nous sommes dans une mauvaise période et je pense que le résultat d’aujourd’hui est mieux que ce que nous avons fait au Nigéria. Aboubakar doit apprendre à être agressif pour mettre les défenseurs en difficultés et c’est ce sur quoi on pêche, car si on n’agresse pas on ne se crée pas d’occasions», a déclaré le sélectionneur des Lions indomptables.

«Vendredi dernier, on pouvait faire beaucoup mieux, mais je n’ai pas reconnu mon équipe. Tout le staff et les joueurs étaient conscients que cette prestation n’était pas celle digne de notre titre», a ajouté le sélectionneur belge, expliquant que ce dimanche, «toute l’équipe s’est donnée et ça je n’avais plus vu ça ni en coupe des Confédérations ni au Nigéria», poursuit Hugo Broos.

Avant de conclure sur ces mots : «Ce n’est pas parce qu’on a gagné la CAN qu’on est forcément une très grande équipe. On ne peut pas démolir ce qu’on a adulé il y a 7 mois. Il faut que le Cameroun apprenne à être patient. Il faut qu’il y ait un changement de mentalités. Il faut aussi qu’on sache assumer nos échecs».

LIONS INDOMPTABLES.jpg

La messe est donc dite, le Cameroun ne sera pas de l’expédition du mondial russe en 2018. Le match nul concédé face au Nigéria le 04 septembre au stade omnisports de yaoundé est venu éteindre la petite bribe d’espoir que nourrissait encore le peuple camerounais.

 Il faut désormais se concentrer sur la suite notamment, la CAN 2019. A ce sujet, Hugo Broos a déjà une stratégie : «On va continuer de travailler pour les échéances à venir. Maintenant, nous allons faire le bilan et reconstruire une nouvelle équipe. Mais nous avons besoin d’être soutenus et aussi de beaucoup de patience. Le challenge est de remporter la CAN ici chez nous et ça passe par une reconstruction avec le temps qu’on aura». Un message fort pour ceux qui depuis quelques temps, annoncent le départ du technicien belge du banc de touche camerounais. Just wait and see !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Joseph Beti Assomo 1

    Cameroun : BETI ASSOMO suspend un Commandant de gendarmerie dans le Nord-ouest [communiqué]

    Christian-Bassogog-relève-Aboubakar-Vincent

    Lions Indomptables : Hugo Broos en colère contre Vincent Aboubakar et Christian Bassogog