in

Cameroun – FENAC : Manu Dibango, Calixthe Beyala, André Marie Talla… décorés au nom de Paul BIYA

Manu Talla Eko

C’était l’un des temps forts le mardi 08 novembre, lors de la cérémonie d’ouverture officielle du Festival des arts et de la culture ( FENAC) démarré la veille au Musée national à Yaoundé.


Manu Talla Eko
André Marie Talla, Manu Dibango, Eko Roosvelt les récipiendaires – Crédit Photo : FENAC

Ils sont 130 hommes de cultures qui ont reçu une distinction honorifique au nom du président de la république du Cameroun. Parmi eux, Manu Dibango. Le célèbre saxophoniste, âgé de 83 ans, qui vit en France depuis de nombreuses années est arrivé mardi matin dans la capitale camerounaise a été fait Chevalier des national de Valeurs.

De nombreux autres artistes, promoteurs culturels ont eux aussi reçu une distinction honorifique. On peut citer, Les chanteurs Saly John, André Marie Talla, Eko Rosvelt, les écrivains Calixthe Beyala, Guillaume Oyono Mbia et bien d’autres.

Huit ans après la dernière édition, le Festival national des arts et de la culture – l’un des rares évènements culturels institués par décret présidentiel – se déroule à Yaoundé avec pour principal objectif de mettre en place un cadre référentiel de rencontre entre artistes et hommes de culture.

Pour approfondir :   Ebenezer Njoh Mouellé - pour le 3e anniversaire de l’ACDIS

Jusqu’au dimanche 13 novembre, sous le thème “culture et émergence du Cameroun”, il y aura une panoplie d’activités artistiques et culturelles, des manifestations spécifiques seront aussi organisées dans la cadre de la CAN féminine de novembre 2016 sous la déclinaison « le Fenac accueille la CAN ».

https://www.youtube.com/watch?v=e4sVh4SvfTI&feature=youtu.be

Accueillant pour la première fois la CAN féminine 2016, le Fenac sera prolongé le temps de cette compétition jusqu’en décembre 2016. Des expositions artistiques et culturelles ainsi que des spectacles seront organisés au village de la CAN à Limbé.

Institué le 08 avril 1991 à la suite du brillant succès du Festival des arts et de la culture tenue à Douala en 1988, le Fenac qui au départ était un événement biennal est devenu au fil des années une manifestation saisonnière. En 1994, le Fenac s’était tenue à Douala sous l’impulsion du tout premier ministre de la Culture Joseph-Marie Bipoum Woum.

Pour approfondir :   Déclaration : Le Manidem rend hommage à Manu Dibango

Deux ans plus tard, l’évènement est organisé à Ngaoundéré et connait la participation d’une délégation égyptienne. Ebolowa aura le privilège d’accueillir la quatrième édition en 1998 et les villes de Limbé et Buéa abriteront la cinquième. Après l’édition de Bafoussam en 2002 le Fenac change de périodicité et sera organisé six ans plus tard en 2008 à Maroua et huit ans plus tard à Yaoundé en 2016.  Fenac2016.jpg


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Frank BOYA

Lions indomptables : Franck Boya d’Apejes de Mfou, remplace Choupo-Moting

Yaoundé

Le Cameroun est le 18e pays le plus prospère d’Afrique